Cardinal Kasper : des prêtres mariés oui, des femmes prêtres non…

Download PDF

Alors que se rapproche la tenue du synode sur l’Amazonie, qui devrait se réunir du 6 au 27 octobre prochain, la machine à rumeurs tourne à plein… Le cardinal Walter Kasper vient de l’alimenter en faisant quelques confidences au chef du bureau romain de Cruz. Toujours considéré comme ayant l’oreille du pape François en matière de théologie, l’ancien président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, s’est exprimé sur la question de l’ordination à la prêtrise d’hommes mariés : « Si les évêques se mettaient d’accord pour ordonner des hommes mariés – ceux qu’on nomme les viri probati – alors, selon moi, le pape l’accepterait. Le célibat n’est pas un dogme, ce n’est pas une pratique intouchable. Personnellement, je suis tout à fait favorable au maintien du célibat […] mais cela n’exclut pas qu’un homme marié puisse servir comme prêtre dans certaines situations ». Pour ce qui est de l’ordination des femmes au ministère sacerdotal, le cardinal est plus catégorique : il estime que l’ordination de femmes, y compris au diaconat, est hors de question  car cela saperait une « tradition plus que millénaire ».

3 comments

  1. Allez ! un pas de plus vers la catastrophe dans le gouvernement de l’Eglise, avec ses conséquences désastreuses dans la vie des fidèles “dans le siècle” ou “hors du siècle”. Ce n’est vraiment pas la peine d’en rajouter lorsque l’on sait les difficultés que tout chrétien rencontre pour “faire son salut” en vivant sur la terre.

    Quels sont les cardinaux qui auront le courage de siffler la “fin de partie”au Vatican ? Au stade où l’on en est, cela suppose de destituer le pape François 1er.

  2. Hervé Soulié

    Kasper ne peut plus depuis longtemps être considéré comme un prélat catholique.
    Luthérien, peut-être, et encore… je ne suis pas sûr qu’ils voudraient de lui.
    Ce serait plutôt, pour reprendre la parole évangélique, le sel qui a perdu sa saveur.
    Il n’est plus bon qu’à être piétiné…..

  3. accord avec M. Soulié.
    Prochaine étape : protestation efficace de cardinaux allemands (il y a celui de Cologne, déjà) et néérlandais (si, si, ils ne sont pas tous du “Rhin qui a franchi le Tibre”) pour bloquer de telles réformes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *