Perepiscopus

L’un des éléments les moins souvent abordés par les analystes et par les observateurs de la crise de l’Eglise

Commentaires (10)
  1. RIVIERE Yves dit :

    Analyse intéressante qui rejoint bien des intuitions et analyses déjà exprimées. Mais, de grâce, que l’auteur de ces lignes daigne les rédiger en bon français! Bien des phrases ne sont compréhensibles qu’après plusieurs lectures. Des phrases plus courtes aideraient à la compréhension et à la clarté de la pensée. Merci.

  2. Deo gratias dit :

    http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/07/25/les-hommes-du-pape/

    Voilà pourquoi ceux qui citent plus d’une fois le pape François dans leurs homélies ou discours, ou qui lui consacrent une page entière dans leur magazine, me dégoûtent à un point… inimaginable !

    Bon courage pour faire avaler toute cette saleté nauséabonde aux bons cathos Macron-Fillon compatible ! Mais, un jour, il faudra rendre des comptes ! Combien de lecteurs de tel ou tel journal, combien d’auditeurs de tel ou tel discours de tel ou tel prélat, auront décidé d’en finir avec la foi catholique et, parmi eux, combien seront perdus, spirituellement morts, et auront commis des actes irréparables, ou se seront suicidés ? Dieu le leur dira ! Et puis basta !

    Leurs enfants, à un rassemblement de scouts et Guides de France, viennent de déclarer leurs flammes aux LGBT. Et qui ont-ils invité à leur rassemblement ? Le ministre de l’Education nationale !

    Vous savez, aujourd’hui, les spécialistes disent que la première exposition à la pornographie sur internet a lieu entre 9 et 11 ans ! Autant dire qu’à 20 ans, et même bien avant, sauf acte de repentance, ils sont morts spirituellement ! C’est-à-dire qu’ils sont des suppôts de satan !

    Alors, par prudence et réalisme spirituel, laissons-les s’autodetruire avec leurs nouveaux ami.e.s LGBT ! Car l’œuvre du diable est promise à une lente et certaine autodestruction. Comme le montre encore cet article !

    Combien d’entre ces 2000 jeunes vont à la messe tous les dimanches ? Allez faire un petit tour dans les paroisses des petites villes, vous serez édifiés ! Combien iront encore à la messe trois fois par an quand ils auront 20 ans ? Allez : 1/4 ! Et 3/4 de leurs enfants ou de leurs petits enfants n’iront plus du tout à la messe !

    Logique implacable du diable !

    Mais silence, chers prélats, déjà que les caisses des diocèses sont vides, ou presque, on va pas leur dire en plus que les potes du pape sont des démons incarnés, comme dirait Sainte Catherine de Sienne, et à de multiples reprises, dans ses lettres et des dialogues, à propos des mauvais pasteurs !

  3. Eve dit :

    Le texte proposé est “imbuvable”.
    Il faut simplement constater que des forces opposées à La Messe Catholique, “Les fumées de satan sont entrées dans l”Eglise” ( Pape Paul VI). Au concile Vatican II, le sens du mot œcuménisme a été élargi, les judéo-protestants ont imposé leur diktat. La Messe Catholique a été défigurée, comme Notre Seigneur sous les coups de ses bourreaux.

    Des textes hérétiques ont été promulgués au grand désespoir et incompréhension des fidèles habitués à croire, avec raison “tout ce que l’Eglise enseigne”.

    Cela fait 50 ans ! soit on attend encore, soit on se lève !

    Ecoutez, voyez l’extrême amabilité des judéo-protestants qui vous donnent leurs chants, en voici un,
    en 2 vidéos, n’oubliez pas de lire :
    https://www.youtube.com/watch?v=UlmA_297mkU
    Beaux cadeaux aux catholiques béats !
    https://www.youtube.com/watch?v=fPhVbNi9Ks0

    Et ce n’est pas tout, DEO GRATIAS évoquait les gentils scouts à la Baden-Powel et livre de la jungle Rudyard Kipling,
    Vos enfants sont bien éduqués façon para-militaire, jeux de rôle, changement de noms, louveteaux pas catholiques mais FM.
    Et ce n’est pas tout …

  4. Courivaud dit :

    À Yves Rivière
    Mais cela ne vous interdit pas de reprendre ce texte en main et d’en faire une charte pour tous les fidèles qui aujourd’hui réclament le retour du Magistère dans l’Eglise et son corollaire, le principe d’autorité.

    Action !

  5. Jean Mériel dit :

    Mon âge fait que j’ai vécu toutes les époques décrites dans l’article, en simple laïc catho pratiquant. L’analyse présentée par l’auteur apporte une explication intellectuelle intéressante, mais ne touche que modérément le non clerc que je suis. Ce non clerc, disons-le sans ambages, a été assommé et jeté dans le désarroi le plus total par tout ce qu’il a été obligé de vivre, notamment les bouleversements liturgiques qui l’ont conduit à abandonner toute pratique régulière. Transmettre la foi catholique à mes enfants et petits-enfants dans ces conditions a été une épreuve difficile. J’ai eu davantage de succès auprès de mes amis et proches juifs ou protestants que j’ai aidés à transmettre la leur à leurs enfants.

    La plus grande difficulté pour nous catholiques dans cette transmission a été, je le dis avec tristesse mais sans reproches, l’attitude de la plupart des clercs. Nous apparaissions plus cathos que les prêtres et les religieuses qui enseignaient nos enfants: un comble en somme. Mais la Providence m’a permis de retrouver le chemin catholique grâce au chant grégorien. Mais que c’est compliqué car c’est un chemin “raboteux”!

  6. Deo gratias dit :

    Pas d’inquiétude.

    Je prends un exemple. La modification par le pape François d’un article du catéchisme à propos de la peine de mort. Il a pris seul cette décision qui va à l’encontre de ces 265 prédécesseurs, la Sainte Bible et la Tradition. Par conséquent, cette décision ne lie aucune conscience. D’autre part, tout ce que nous savons sur le pape François et tout ce que nous saurons bientôt ou dans 20 ans nous rend tranquille dans notre choix de ne pas tenir compte de cette modification d’un article du catéchisme. Enfin, si ce pape a pris cette décision, je ne vois pas au nom de quoi son successeur ou le pape en 2048 ne prendrai pas la décision de modifier la modification du pape François et de rétablir l’article sur la peine de mort en plein accord avec ces 265 prédécesseurs, la Sainte Bible et la Tradition. Ce dernier argument est en quelque sorte ce que j’appelle l’aporie du libéralisme, la condradiction fondamentale, indépassable du libéralisme, et qu’il faut retourner systématiquement aux pseudo-catholique libéraux.

  7. Le Calvez dit :

    “La trahison des Clercs” n’est pas une nouveauté St PIE X et PIE XI en particulier ont beaucoup lutté pour maintenir la Foi Catholique intègre contre le Libéralisme néo Protestant du concile a Vatican II…. A noter que nous avons la même trahison en politique avec les soixante-huitards qui ont dilapidé l’héritage des “trente Glorieuses” et de De Gaulle et qui continuent à le vendre aujourd’hui à l’idolâtrie néo libérale tout en facilitant “le grand Remplacement ” du peuple Français . Si la mondialisation économique est ressentie comme une menace par une majorité non écoutée , elle à son pendant Ethnique la Mondialisation Multi Culturelle qui détruit les peuples…

  8. Le Calvez dit :

    “Et Nos credidibus Caritati” Il nous reste la Fidelité . Courage !

  9. Rébécca dit :

    Croyez vous que vous allez nous convaincre avec cet exemple ?
    «  Tu ne tueras point » est l’un des dix commandements non ?! …la base .

  10. Rébécca dit :

    « Lecteur de pérepiscopus »
    Tout ceci est une réflexion intellectuelle qui néglige le « travail » intense de l’Esprit Saint à travers l’Eglise … en vue de la rédemption des Hommes.
    Vous portez des jugements culturels voir naturels, des explications sur ce qui se passe en surface ; la réalité est que la véritable efficacité vient de la vie de prière de chacun de nous … de notre cœur à cœur avec le Père.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »