Summorum Pontificum

Lettre de l’abbé Pagliarani à l’occasion du 50è anniversaire de la réforme liturgique

Commentaire (1)
  1. BAINVILLE dit :

    L’Église, épouse immaculée de Jésus Christ, continue et renouvelle chaque jour, depuis le Jeudi Saint, le Sacrifice Unique, qui nous rouvre les portes du Ciel.
    .
    Avec l’assistance du Saint Esprit, depuis deux millénaires, elle a gardé fermement tous les enseignements du Maître, oralement, et par écrit , ainsi que la sainte Liturgie, avec les paroles prononcées en secret et sur le mode impératif par Jésus agissant dans le prêtre, autre Christ..

    Le saint Sacrifice de la Messe, et la défense du règne du Christ dans nos nations, nos sociétés, nos familles, sont les deux piliers de la résistance au Monde et à son orgueilleux Prince actuellement déchaîné.
    La Fraternité Saint Pie X, et son vénérable fondateur, sont parmi ceux qui ont consolé, par anticipation, Notre Seigneur dans sa terrible Agonie au Jardin des Oliviers.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »