En Une

Les grandes manœuvres du cardinal Parolin

Commentaires (8)
  1. La honte et le scandale dans l’Eglise doivent beaucoup à ce cardinal.
    Mais nous n’en serions pas là si les cardinaux “modérés” sur lesquels comptent les traditionnels “ralliés” n’étaient pas aussi lâches.
    Ils peuvent bien porter l’habit rouge mais Jésus-Christ rougira d’eux.
    Prions, nous les fidèles, pour que la hiérarchie catholique revienne à la foi mais aussi pour se préparer à de grandes souffrances que celle-ci nous aura infligés à raison de pasteurs qui nous ont abandonnés dans ce monde où le diable se montre puissant aujourd’hui.

  2. fg dit :

    On invente le sacrement de collégialité et on supprime le sacrement eucharistique (communion eucharistique = communion spirituelle).
    De mieux en mieux.

  3. André Moreau dit :

    Votre article gagnerait à citer ses sources. C’est même une obligation morale pour certaines de vos affirmations. Dire que le Saint-Siège a signé l’accord avec la Chine contre de l’argent est une accusation extrêmement grave. Certes, il ne s’agit pas de passer sous silence ce que le Saint-Siège ne fait pas bien, ni de ne pas donner son avis sur tel ou tel acte du pape, encore qu’une certaine retenue serait souhaitable pour un catholique. Mais de là à instiller à vos lecteurs l’idée que le Saint-Siège serait capable de vendre l’Eglise chinoise au parti communiste, il y a tout de même un monde. Au-delà de la faute morale, au sens propre du terme, que cela constitue, c’est un manque de rigueur qui donne raison à ceux qui prétendent que vous propagez de fausses nouvelles, et cela ne joue pas en votre faveur. On aimerait donc bien savoir qui sont ces “voix autorisées” qui “assurent que les contreparties chinoises ont été, et sont toujours, importantes. Mais d’un autre ordre que spirituel”.

  4. Jean Rascol dit :

    Le cardinal Sarah ne se prénomme pas Joseph mais Robert . Et il est peu probable que les cardinaux de curie soient des “papabiles” crédibles lors du prochain conclave.

  5. Jack dit :

    La Chine est entrain de réécrire la Bible et l’Evangile parce que les Ecritures sont incompatibles avec le progressisme communiste marxiste chinois. https://www.christianpost.com/news/china-trying-to-rewrite-the-bible-force-churches-sing-communist-anthems.html
    Des églises sont démolies, des chrétiens persécutés parce qu’ils enseignent le catéchisme à leurs enfants, des prêtres sont en fuite, obligés de se cacher.
    Silence radio total du Vatican, du cardinal Parolin et aussi, triste à dire, du Pape François.
    La ligne du parti c’est: “On continue avec les accords de 2018”. Pire, le Vatican vient de les renouveler:
    https://www.la-croix.com/Religion/vatican-chine-accord-nomination-eveques-2020-09-15-1201114122
    Le seul à s’y être opposé est le Cardinal Zen, archevêque de HonKong, bâillonné, réduit au silence par devoir d’obéissance.
    Qui pourra expliquer cet engouement enchinoisé, cet aveuglement hautement suspect du Vatican pour un pays qui ne respecte rien, ni son peuple, ni sa parole, ni la Terre entière après avoir contaminé la planète par une nième maladie provenant de son territoire et qui s’en lave les mains ?

  6. Michel Cliche dit :

    Je sais qu’il y a une tendance pro-Vatican II & anti-Vatican II… Irrémédiablement, il va falloir rallier les deux camps & je crois que c’est possible avec de la bonne volonté d’un côté comme de l’autre…

  7. Dieu garde Son Eglise! ! !

  8. Arome dit :

    Mgr Pena Parra n’est pas discuté, il est accusé par Mgr Vigano d’avoir violé deux mineurs et d’être impliqué dans deux morts suspectes :
    https://cruxnow.com/news-analysis/2019/08/case-of-papal-aide-captures-risks-of-weaponizing-sex-abuse-charges/
    https://insidethevatican.com/news/newsflash/letter-39-2019-allegations/

    Tant que ces faits n’ont pas été prouvés, cela reste des allégations. Cependant, c’est un doux euphémisme que de dire que ce monsignore est “discuté”. “accusé”, “suspecté”, “dénoncé” paraissent des termes plus exacts. Pour l’amour de la langue française, et celui de la sainte Eglise – plaise à Dieu qu’un jour une enquête innocente ce prélat !

Commenter

Votre courriel ne sera pas public. Les champs requis sont marqués : *

Traduire le site »