Summorum Pontificum

Mgr Grua (Saint-Flour) et la messe dans la forme extraordinaire

Commentaires (8)
  1. Kevin dit :

    Il faut bien le dire, c’est une constatation, la liquidation de l’Eglise est l’objectif des conciliaires depuis plus de 50 ans.
    L’abomination de la désolation continue et même continue de s’amplifier.
    Les catholiques attendent enfin un Pape catholique qui s’occupe du Christ et de son Église.

  2. MAGNE dit :

    Je veux apporter un correctif : ce n’est pas l’évêque qui a mis fin à la mission de l’Icrsp mais à son grand regret c’est l’ICRSP qui a dénoncé la convention .

  3. Nicolas dit :

    La messe virtuelle est la messe d’avenir, plus besoin que d’un prêtre au maximum par diocèse donc Mgr Grua vire ceux qui ne vont pas dans ce sens.

  4. Jaouen dit :

    Le diocèse d’Aurillac est promis à la suppression (regroupement avec Clermont). Comme pour le diocèse de Viviers (regroupement avec Valence) la gestion c’est “après nous le déluge”. Et rendre le regroupement inévitable.

  5. ROMANOS le MELODE dit :

    Pour information, il convient de savoir que les 3 moines bénédictins du site de Saint-Victor (cf. SKITA PATRUM), bien que sans statut canonique, se sont vus concéder par L’évêque de Saint-Flour, Mgr Bruno GRUA, l’usage de l’église de l’ancien village de Saint-Victor,(qui jusque là ne servait que pour un pèlerinage annuel) A LA CONDITION EXPRESSE DE N’EXERCER AUCUN MINISTÈRE AUPRÈS DES FIDÈLES.

    Aussi, je ne comprends pas qu’on fasse la publicité de leurs offices, au risque bien réel de nuire, alors qu’il conviendrait de les suivre avec la plus grande discrétion !

    Une imprudence malencontreuse, voire une dénonciation, avait déjà obligé les moines à cesser le dimanche matin après la Messe, d’enseigner le catéchisme aux enfants et pendant ce temps là de donner un enseignement aux adultes.

    Un des ordres mineurs, celui de “Portier”, n’avait-il pas pour fonction d’alerter et de protéger les communautés chrétiennes, au temps des Grandes Persécutions ? Celà ne doit-il pas nous rappeler à la plus grande prudence, en ces temps de néo-persécutions jusque dans l’Eglise ?

  6. Jaouen dit :

    C’était une dénonciation de l’ancien maire qui a été battu

  7. Jack dit :

    Enseigner à des enfants le catéchisme traditionnel de l’Eglise Catholique et donner un enseignement de la même veineà des adultes, c’est devenu extrêment suspect aux yeux de certains évêques. Il faut à tout prix faire cesser ces activités subversives et la célébration de la messe en forme extraordinaire !
    Il y va de la survie de l’Eglise conciliaire, gravement menacée par ces dangereux révolutionnaires…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »