Summorum Pontificum

A propos de la faillibilité pontificale

Commentaires (3)
  1. Picard Destelan dit :

    Les pires papes n’ont jamais enseigné l’hérésie à l’Eglise. Le pape légitime bénéficie dès son acceptation du vote de l’assistance du Saint-Esprit et ne peut ni errer ni enseigner à l’Eglise aucune erreur en matière de foi et de moeurs. Cette infaillibilité ordinaire du Pape est un dogme. Le Concile Vatican 1 n’a fait que reprendre cet enseignement et pour enfir avec le gallicanisme et le conciliarisme a défint comme dogme que le Pape seul dispose de cette infaillibilité et les évêques unis à lui participe à cette infaillibilité. Aionsi un concile réunit sans son accord ne bénéficie pas de cette infaillibilité. D’autres part tout concile réunit avec son accord doit obtenir du Pape la ratification pour devenir la doctrine infaillible de l’Eglise. Le pape est la clé de voûte de la Vérité Enseignée. Le Pape et les Evêques unis à lui sont les seules autorités enseignantes légitimes de plein droit selon leur ministère, le Pape ayant la primauté et l’assistance du Saint-Esprit. Hors, les hérésies pullulent au sein de l’Eglise bien avant Francois ? Est-ce possible légitimement ? Les antipapes, les imposteurs et autres prévaricateurs ne bénéficient pas de l’assistance du Saint-Esprit, ce qui explique l’errance doctrinale et morale et la perversion de ceux qui depuis Pie XII ont pris le pouvoir au Vatican.

  2. Michel Cliche dit :

    Dixit : Un jour, tout en colère contre le secrétaire d’état du pape Pie VII, Napoléon Bonaparte lui dit, en tapant rageusement le pied par terre : « Je détruirai votre Église ! » – « Excellence, lui répondit le cardinal Consalvi, il y a des siècles que nous faisons nous-mêmes tout ce que nous pouvons pour cela et nous n’y sommes pas parvenus ! »

    Merveilleuse réponse et tout autant aujourd’hui tout en tenant compte de nos propos en regard de l’homosexualité pour ne pas tomber dans la permissivité et la perversité…

  3. Rébécca dit :

    S’il vous plaît un peu de discernement ! Ça fait longtemps que le Pape François n’a qu’un seul but : faire la volonté de Dieu, accomplir la volonté du Père ! ( ce n’est pas parce qu’il ne parle pas de ses combats intérieurs à ce sujet qu’il n’est pas dans cette ligne !)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »