Summorum Pontificum

Laissez-nous la messe !

Commentaires (5)
  1. Ça serait surtout à transmettre aux évêques. À ce que je sache ils sont les responsables du culte catholique.

  2. PANIZZI dit :

    nous chretiens desirons conserver nos pratiques catholiques et vous rapelons que la FRANCE est la MERE de L ‘eglise.
    Nombres de nos ancêtres se sont sacrifies pour la défendre il n ‘y a qu ‘à regarder les plaques à l’interieur des eglises

  3. Justine dit :

    Le coronavirus n’est qu’un petit grain de sable.
    Depuis longtemps, les responsables du culte conciliaire ne s’occupent plus du culte catholique, ayant interdit le Saint Sacrifice de la Messe et notre liturgie pour mieux anéantir la foi.
    Ils ont préparé le terrain de connivence avec les francs maçons, les communistes et autres, fans de 1789, pour laisser les musulmans en conformité avec le coran de Mahomet finir le travail … moralement, spirituellement et physiquement.
    Rejetant le Christ et l’Eglise, se flattant d’être supérieurement intellectuels, intelligents et modernes, tous ces frères barbares font la mode.
    Pour eux, on peut dire que le coronavirus et les adeptes de Mahomet tombent à pic !
    Nous vivons un temps de barbarie que nos ancêtres antédiluviens doivent nous envier !

  4. Gau dit :

    Origine : 2 étudiants.
    À ma connaissance des évêques ont déjà réagi à la perspective du confinement avec interdiction des célébrations publiques : mgr Ginoux (« au contraire…plus de Messes… ») mgr Rey, (ce n’est pas le rôle de l’état. .) et mgr Aillet.

  5. à Aurélien d’Haussy .
    Et qu’est-ce que cela change ? Cela ne vous intéresse pas de signer la pétition ? Elle est trop imparfaite à votre goût ?
    De toute façon, la CEF n’a pas réagi, beaucoup plus pressée de faire des communiqués pour dire que dans les circonstances actuelles, le “dialogue interreligieux” doit être maintenu envers et contre tout.
    Cherchez l’erreur….

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »