En Une

Calgary : les paroissiens d’une église polonaise font échec a la dictature sanitaire

Commentaires (4)
  1. HuGo dit :

    Enfin ! Une résistance qui, plus est, ABSOLUMENT LÉGITIME !
    Cela change de l’autre intervention policière à la chinoise, mais en EURRSL lors de l’Office du Vendredi Saint à Belham en Angleterre….où là les catholiques polonais (sont-ils quasi les seuls en Europe à encore célébrer l’Eucharistie ?) n’offrirent aucune résistance !
    Pourtant, le Royaume-Uni a quitté le joug européenne. Cela prouve qu’un FREXIT, pourtant condition nécessaire, ne sera pas suffisant sans une indépendance totale de l’Église catholique face à l’État, dans le sens d’un État dont les dirigeants suivront les principes catholiques, acceptant le Christ-Roi.

  2. BiENDITDONC dit :

    Bien j’ai commenté sur SB qui a lui aussi mis l’article en ligne : je trouve ce Pasteur extraordinaire ! Si chez nous il y avait la même façon “d’accueillir” les collabos de l’état dans une église nous n’en serions pas là ! Ici nos pasteurs censés paître les brebis de Notre Seigneur, font de l’aplatissement devant les séides de l’état alors que là …. Mais il est vrai que les polonais savent ce que cela veut dire nazisme, collabos, psychopathes j’en passe et des meilleurs. les mots employés par ce magnifique Pasteur en dit long sur ce que nous vivons depuis un an ! mais lui a compris.
    Merci et bravo à ce Pasteur, pour lequel nos prières s’élèveront pour qu’il ait les Lumières de Notre Seigneur.

  3. BiENDITDONC dit :

    Pour info : apparemment ce n’est pas un paroissien mais bien le Pasteur lui-même qui a de tes propos…car il défend la vie contre l’avortement, il a également des propos aussi forts pour ce qui est contre les Lois de Dieu !

  4. Pierre Mary de Montamat dit :

    ‘fort détachement’ en fait policiers prêtant leur concours avec les services municipaux aux services de santé chargés du contrôle du respect des lois sur les établissements ‘cultuels’. 6 personnes.

    ‘église polonaise’ ‘messe’ je crois qu’il y a erreur. Il s’agit d’un pasteur canadien d’origine polonaise. ‘Pasteur’ veut dire ici ministre d’un culte protestant. Et il ne s’agit pas d’une église catholique. Ce n’est pas la messe de Pâques qui a été interrompue. Il s’agit bien d’un local privé affecté au lieu de culte protestant. Ne pas faire de parallèle avec la France car la situation juridique – foncier et rapports Eglise-Etat – n’a rien à voir.

    ‘sacrilège’ ??? ils sont à peine rentrés, juste montés l’escalier pour certains; je vous rappelle qu’il ne s’agit pas d’une église catholique, et refoulés aussitôt, verbalement-fermement = sans ménagement. L’insulte de ‘nazi’ est certes inappropriée.

    ‘paroissien’ il s’agit en fait du pasteur, d’après les interviews qu’ils a donné en suivant. Sa tête est très reconnaissable, même s’il ne porte pas son beau costume de Pâques. Il a été plusieurs fois verbalisé dans sa résistance aux mesures ‘covid’.

    Il faut effectivement préciser que ce pasteur s’oppose à l’avortement, etc… et le fait savoir haut et fort ! Il en subit des conséquences pécuniaires qu’il assume. 

    Compte-tenu de tout cela, ce pasteur est courageux dans sa résistance, d’autant que les lois là-bas sont épouvantables.
    Bravo à lui.

    Les affidés de Mgr Touvet soutiendront aussi ce pasteur au nom de la liberté religieuse pour la défense de nos libertés en péril.

    Il ne faut sans doute pas en rajouter…

Commenter

Votre courriel ne sera pas public. Les champs requis sont marqués : *

Traduire le site »