Non classé

Sherbrooke (Québec) : quatre églises fermées dans l’archidiocèse en 1 an

Commentaires (6)
  1. Courivaud dit :

    Quand Jésus Christ reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre bénie de Nouvelle France ?
    Que je sache, les évêques et une large majorité de catholiques au Québec n’ont pas protesté lorsque le crucifix de la salle du conseil municipal de Montréal a été enlevé l’an dernier

    Et ça continue, encore et encore (air connu).

  2. TD dit :

    Et on nous disait que Vatican II était le printemps de l’Eglise, la nouvelle Pentecôte !!!
    La nouvelle messe allait tellement enthousiasmer que des foules toujours plus nombreuses allaient affluer dans les églises.
    Le résultat de Vatican II le voilà: des sociétés toujours plus sécularisées, des fidèles de moins en moins nombreux, des églises qui ferment.
    Et ceci est vrai partout. Il n’y a pas un lieu ou le concile a produit de bons fruits.
    En réalité les franc-maçons et leurs complices modernistes ont parfaitement réussi leur coup : détruire l’Eglise catholique.
    “Vous jugerez l’arbre à ses fruits” a dit le Seigneur.
    Les fruits de Vatican II sont pourris.
    Tout est mauvais dans ce concile comme le disaient Mgr Lefebvre, Mgr de Castro Mayer et maintenant Mgr Vigano.

  3. theodule dit :

    Lors de la dernière messe avant l’ »occupation » de Saint Nicolas du Chardonnet, déjà paroisse supprimée église rattachée à Saint Severin, le prêtre, dans son sermon suppliait une assistance clairsemée de l’aider à régler la facture du chauffage, manquant de fonds pour cela! Depuis, l’église (à l’époque mal entretenue) a été restaurée et apparemment n’a pas de problèmes financiers.
    Saint Eloi a Bordeaux devait être transformée en salle de spectacle, faute d’utilisateurs …..
    Deux exemples entre mille dans les cinq continents: restituez la messe les sacrements et le catéchisme et il ne sera plus nécessaire de vendre les églises et les équipements pour financer le fonctionnement des diocèses…..

  4. J.P.G. dit :

    malheur sur la France également les évêques vont se faire filmer pour le ramadan à la mosquée pendant que les églises sont fermées par ordonnance et les pratiquants ne sont pas autorisés a les ouvrir ! circulez, il n’y a rien a comprendre ………quelle époque tout de même !

  5. Arome dit :

    De fait, au Canada comme ailleurs, l’échec d’une certaine pastorale se poursuit, tandis que la hiérarchie demeure dans le déni de réalité et la recherche d’e-solutions.

    Est-ce que tout ça vient de Vatican II ? Il est important d’être précis dans le langage. Clairement, les orientations pastorales données au moment de Vatican II ont produit des résultats calamiteux. A-t-on appliqué réellement et précisément les directives du concile (messe dos au peuple en latin et grégorien partout) ? Pas sûr. Qu’un clan se soit servi de la nouveauté pour intimider les autres, ce n’est que trop prouvé.

    Insistons encore : Vatican II n’est pas un sujet. C’est un raccourci, une expression, un évènement. Derrière Vatican II il y a des hommes, animés par des idées. Combattre Vatican II sans savoir d’où viennent ses sources, c’est se condamner à le revivre périodiquement. AUCUN tradi que je lis sur ce site ne mentionne jamais les CAUSES de Vatican II. Du coup, ils s’entêtent contre un moulin à vent.

    Preuve qu’il faut affiner la réflexion : l’Eglise est en train de reverdir à partir des grandes villes. Oui, certaines banlieues et campagnes vivent encore la fin de l’efondrement. Cependant, même Jean Raspail, peu connu pour son optimisme béat, disait que ce qu’il voyait de la ferveur des jeunes à Paris l’obligeit à dire que le catholicisme ne reculerait plus. Il parlait de ce catholicisme-là, très contemplatif, très porté à la louange, très porté à la mission et à la charité fraternelle, et non seulement compatible mais admiratif du latin. C’est de là que l’église reverdit, et malheuseusement beaucoup moins des fraternités. Celles-ci ont rempli leur le historique et la mission qu’elles s’étaient donné, de conservatoire de la liturgie. C’est bien mais ça ne suffit pas si le coeur n’y est pas. Trop souvent, ces fraternités ont conservé l’état d’esprit des émigrés de la Révolution : rien compris, rien appris, rien oublié. Ce sont des ressources utiles (c’est déjà pas mal) pour les sources vives qui sont ailleurs.

    Conclusion en questions :
    quand la hiérarchie s’ouvrira-t-elle vraiment à une remise en cause ? Sans doute : jamais avant l’effondrement violent d’un conflit ou d’une persécution (et encore). Il faut une fois de plus compter sur le renouvellement des générations.
    Quand récupérerons-nous les églises vendues ? Quand elles seront nécessaires. Ce sera peut-être plus tôt et plus providentiel que prévu.
    Quand le catholicisme regagnera-t-il le terrain perdu ? Ca a déjà commencé partir des grandes villes, des mouvements centrés sur l’eucharistie, et des diocèses avec de bons évêques. L’effondrement continuera (et c’est peut-être mieux ainsi) là où les braves gens sont restés bloqués aux années Clo-clo et lisent La Croix.

    Prions la Miséricorde pour tous.

  6. Heureusement que la FSSPX rachète les églises …
    Nous sommes en répubilique ! une république maçonnique de l’homme qui se fait Dieu !!!!!!
    iles modernistes ont gommé l’origine divine et eschatologique de l’Eglise , Corps Mystique du Christ.

    Quand allons nous reconnaître la royauté de Notre Seigneur Jésus Christ sur terre 🙏

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »