En Une

Facebook : les censeurs partent en guerre contre les calvaires bretons

Commentaires (2)
  1. Courivaud dit :

    mais qu’est-ce qu’on a à faire de « Facebook », puisque vous avez « Télégram » et autres supports de communication aussi ultramodernes (avec les dangers qui vont avec, menaçant votre vie privée) que concurrents (et oui, le libre marché existe, l’avez-vous rencontré) ?
    Commencez par boycotter Facebook, et n’en faites pas tout un fromage, sauf à réclamer une plus grande taxation des GAFSA dont Facebook fait partie et une lutte internationale organisée contre l’évasion fiscale que ces GAFSA organisent sciemment à votre insu (maintenant, vous le savez, alors n’en soyez pas complices).

    et basta !

  2. Arome dit :

    DEux de choses l’une : soit développer un Facebook français (whaller est parait-il présent sur ce créneau), soit rendre illégal l’accès à Facebook depuis une IP française. Le gouvernement chinois montre régulièrement que ce genre de chose est techniquement possible. Donc demander au législateur de voter des mesures en ce sens.

    Mais je ne suis pas sûr que ce soit la priorité du moment…

Traduire le site »