En Une

Dictature sanitaire : Civitas réagit à l’interdiction de sa manifestation contre la dictature sanitaire

Commentaires (4)
  1. Courivaud dit :

    Je pense qu’ils ont un bon avocat qui n’hésitera pas à saisir les tribunaux en urgence et si possible la Cour européenne des droits de l’homme (là, cette juridiction serait dans son rôle).
    On peut se féliciter de la réactivité de cette association face à toutes ces formes de dictature qui se développent en ce moment (bien mieux que les mollassons de LMPT, filiale de LR, ce parti dit de droite qui s’est couché devant le transhumanisme et qui pratique si bien le maître mot de C. Pasqua, ” les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent”).

  2. Pierre Mary de Montamat dit :

    Bravo à Civitas, la seule organisation politique catholique qui fait quelque chose sur le terrain contre la dictature en marche !

    C’est ‘mieux’ que d’attendre derrière son écran les bras levés vers le ciel !

  3. Bonotaux dit :

    Pour information, je signale que paradoxalement je m’appuie sur la loi de 1993 , dite “délit d’entrave à l’avortement” , pour
    refuser d’obéir en toute légalité aux injonctions de porter un masque , de me faire tester ou vacciner ! et je pense être dans
    mon droit. L’article principal de cette loi stipule en effet : ” Le droit de disposer de son corps et celui de prendre librement
    des décisions autonomes pour sa santé , sans crainte de discriminations , de violences , de coercitions , sont des droits
    fondamentaux. C’est le sens de la loi du 27 janvier 1993 ec. etc.

    Cordialement et en toute union de pensée et de coeur avec toutes vos actions. François BONOTAUX

  4. fg dit :

    Merci Civitas.!
    Vous, au moins, ne courez pas après la breloque comme “Mgr” Ravel qui l’a obtenu grâce à sa soumission à l’ordre sanitaire.

Traduire le site »