En Une

Retour sur la conférence de Mgr Schneider à Paris

Commentaires (5)
  1. Bruno ANEL dit :

    150 personnes ? On ne peut pas dire qu’il ait fait un tabac !

  2. Courivaud dit :

    Voici un évêque qui est pleinement dans son rôle, celui de définir le Magistère destiné aux fidèles et aux hommes de bonne volonté (les intersectionnels préfèrent que j’utilise le mot « humains », mais on sait très bien qu’ils ne veulent que du transhumanisme, qui n’est pas le Magistère.
    Que les évêques, y compris ceux « de la Tradition » au sens large, que l’on n’a pas beaucoup entendu sur ce sujet, prennent exemple sur lui.
    Voici où l’on peut trouver ce Magistère qui doit nous guider à surmonter cette « crise sanitaire » :

    https://www.bvoltaire.fr/il-faut-etre-honnete-il-y-a-des-dangers-intrinseques-a-lislam/

    (le titre de « Boulevard Voltaire », mal nommé, est trompeur (Mgr Schneider n’est pas venu à Paris pour parler spécialement aux Zemmouriens de la dernière heure et aux Français « blanquette de veau », ces mous de la première et dernière heure)

    Et puis, en anglais :
    https://www.lifesitenews.com/news/bp-schneider-warns-the-coronavirus-enterprise-is-aimed-at-creating-a-society-of-slaves

  3. Courivaud dit :

    À Bruno Anel,
    En effet, c’est peu mais le plus important, c’est d’écouter ce qu’a dit cet évêque, pleinement dans son rôle : exprimer le Magistère avec l’autorité et le respect qui est dû à ce « message » et au porteur de celui-ci.

    C’est à nous de l’écouter, de le suivre, forts du sacrément de la confirmation et c’est par la force de notre foi, guidés par l’Esprit (et non par des comportements de « blanquette de veau ») que nous hâterons le retour de Notre Seigneur.
    Avez-vous le désir de ce retour ?

  4. fg dit :

    Que peut faire Mgr Schneider pour réveiller un troupeau à muselières qui, influencé par la CEF, a majoritairement voté Macron en 2017 et Loiseau (LREM) en 2019, avec les résultats que l’on sait: loi « bio-éthique », corona-délire, etc.) ?
    Comme chantait un certain Jimi H. « les châteaux de sable retournent à la mer, inéluctablement » (traduction)

  5. Courivaud dit :

    J’aime bien vos lettres musicales, FG. Mais il a écrit d’autres textes de chansons très pertinentes écrites par ou pour lui, pour lui, fustigeant la lâcheté des bien-pensants.
    Mais nous, tâchons de ne pas être lâches en évitant de croiser tous ces bien-pensants de Versailles-Neuilly-Auteuil-Passy-boulevard des Belges-cours Cambronne-rue de Palestine, etc., qui vivent dans l’entre-soi et n’ont qu’un vernis de culture (je n’ose même pas parler de foi, sauf à brûler un cierge pour eux afin qu’ils se réveillent pour de bon, pleurent sur les ruines qu’ils ont laissé à leurs enfants et « brûlent ce qu’ils ont adoré », à savoir l’argent-l’argent et toujours l’argent… et se désabonnent du « Figaro » et de « Valeurs actuelles » au passage).

Traduire le site »