En Une

Retour sur la conférence de Mgr Schneider à Paris

Commentaires (5)
  1. Bruno ANEL dit :

    150 personnes ? On ne peut pas dire qu’il ait fait un tabac !

  2. Courivaud dit :

    Voici un évêque qui est pleinement dans son rôle, celui de définir le Magistère destiné aux fidèles et aux hommes de bonne volonté (les intersectionnels préfèrent que j’utilise le mot “humains”, mais on sait très bien qu’ils ne veulent que du transhumanisme, qui n’est pas le Magistère.
    Que les évêques, y compris ceux “de la Tradition” au sens large, que l’on n’a pas beaucoup entendu sur ce sujet, prennent exemple sur lui.
    Voici où l’on peut trouver ce Magistère qui doit nous guider à surmonter cette “crise sanitaire” :

    https://www.bvoltaire.fr/il-faut-etre-honnete-il-y-a-des-dangers-intrinseques-a-lislam/

    (le titre de “Boulevard Voltaire”, mal nommé, est trompeur (Mgr Schneider n’est pas venu à Paris pour parler spécialement aux Zemmouriens de la dernière heure et aux Français “blanquette de veau”, ces mous de la première et dernière heure)

    Et puis, en anglais :
    https://www.lifesitenews.com/news/bp-schneider-warns-the-coronavirus-enterprise-is-aimed-at-creating-a-society-of-slaves

  3. Courivaud dit :

    À Bruno Anel,
    En effet, c’est peu mais le plus important, c’est d’écouter ce qu’a dit cet évêque, pleinement dans son rôle : exprimer le Magistère avec l’autorité et le respect qui est dû à ce “message” et au porteur de celui-ci.

    C’est à nous de l’écouter, de le suivre, forts du sacrément de la confirmation et c’est par la force de notre foi, guidés par l’Esprit (et non par des comportements de “blanquette de veau”) que nous hâterons le retour de Notre Seigneur.
    Avez-vous le désir de ce retour ?

  4. fg dit :

    Que peut faire Mgr Schneider pour réveiller un troupeau à muselières qui, influencé par la CEF, a majoritairement voté Macron en 2017 et Loiseau (LREM) en 2019, avec les résultats que l’on sait: loi “bio-éthique”, corona-délire, etc.) ?
    Comme chantait un certain Jimi H. “les châteaux de sable retournent à la mer, inéluctablement” (traduction)

  5. Courivaud dit :

    J’aime bien vos lettres musicales, FG. Mais il a écrit d’autres textes de chansons très pertinentes écrites par ou pour lui, pour lui, fustigeant la lâcheté des bien-pensants.
    Mais nous, tâchons de ne pas être lâches en évitant de croiser tous ces bien-pensants de Versailles-Neuilly-Auteuil-Passy-boulevard des Belges-cours Cambronne-rue de Palestine, etc., qui vivent dans l’entre-soi et n’ont qu’un vernis de culture (je n’ose même pas parler de foi, sauf à brûler un cierge pour eux afin qu’ils se réveillent pour de bon, pleurent sur les ruines qu’ils ont laissé à leurs enfants et “brûlent ce qu’ils ont adoré”, à savoir l’argent-l’argent et toujours l’argent… et se désabonnent du “Figaro” et de “Valeurs actuelles” au passage).

Traduire le site »