En Une

Défense de la messe traditionnelle : 7e manifestation devant la nonciature apostolique à Paris

Commentaires (3)
  1. TROLLÉ Jean dit :

    Il serait plus utile et efficace que chacun adresse un courrier au Vatican!

  2. Ferrand Arlette dit :

    Ne nous oubliez pas

  3. Arome dit :

    L’intention est compréhensible et bonne, la persistance courageuse, le mode d’action nécessaire et adapté à notre société médiatique. La litanie en revanche est très maladroite – voire diabolique – et risque de crisper encore plus le pontife régnant. On peut avoir plus d’affection pour un pape que pour son successeur. Cependant, dans la situation réelle actuelle, notre très cher Benoît n’est plus le pape régnant. Notre pape s’appelle désormais François. Invoquer publiquement Benoît contre le pape régnant François laisse penser qu’on rejette sa légitimité, voire qu’on prépare une contre-Eglise autour du “vrai” pape Benoît contre le “faux” pape François. Si c’est réellement votre intention, continuez, mais ne vous étonnez pas si le résultat obtenu n’est pas celui d’un réchauffement des relations et d’un apaisement. Si votre but est de calmer le jeu tout en laissant entendre votre détresse (ce que je crois une meilleure stratégie), alors il faut – vite – changer cette formulation, c’est un ami et un frère qui vous le dit.

Traduire le site »