En Une

Paris : pour la liberté de la messe traditionnelle, chapelet lundi 21 à Sainte-Clotilde

Commentaire (1)
  1. M. Jean-Paul Benoist dit :

    Mes chers Amis,

    Votre meilleur soutien est d’avoir recours au Saint Rosaire à outrance.

    Les supplications d’une telle Mère ne sauraient laisser indifférent le Sacré-Coeur de son Divin Fils!

    L’offrande de nos souffrances, tout nous-mêmes, jusqu’à nos propres péchés, en toute humilité bien sûr, tout doit être abandonné à

    Dieu et à son Sacré-Coeur, car tout Lui appartient! « Un appel à l’Amour » de soeur Josefa Menendez dont la cause est introduite à

    Rome. Etre tout petit tel un enfant, humble et doux.

    Très humblement vôtre,

    Le pauvre pécheur que je sais bien être.

    Pénitence, la Croix!

    En union de prières avec vous tous.

Traduire le site »