Summorum Pontificum

Un couvent de carmélites américaines dans le viseur du Vatican

Commentaires (8)
  1. Typhon Tournesol dit :

    Nouvelle qui tombe avec celle de la nomination d un inspecteur pour Pontcallec …

  2. Christian Loddé dit :

     » En même temps  » , je reçois ,ce jour , une demande d’argent pour les œuvres pontificales ……

    Il ne manque pas  »d’air » notre PAPE ! ! ! !

    Ne lui donnons pas de quoi acheter la corde pour nous pendre , nous les traditionalistes honnis .

  3. JPJL dit :

    Toute qui pratique et transmet tout ce que l’Eglise a toujours pratiqué et transmis doit disparaître ?

  4. Chris83 dit :

    Je suis très « choquée » par les différentes déclarations du pape concernant les traditions chrétiennes « classiques ». Ne ferait il pas mieux d’aider les catholiques que de dénigrer systématiquement ces derniers alors qu’il fait alliance et même allégeance avec des religions prônant la violence et le prosélytisme? Je suis pour la tradition héritée de nos parents et grands parents qui eux ne faisaient pas de politique dans l’Eglise… Vraiment je ne suis plus du tout à ma place dans cette église qui est de plus en plus sécularisée et semble avoir honte de suivre le Nouveau Testament laissé par le Christ Jésus.

  5. Je n’apprécie pas ce nouveau pape dans ses méthodes modernistes !
    Vive la tradition de la Sainte mère notre église !

  6. Arome dit :

    @Chris83 : honneur, gloire et louange à Dieu pour notre sainte Mère l’Eglise, son épouse immaculée. Les hommes passeront, l’Eglise demeurera éternellement l’unique Epouse de Christ. C’est à elle, et à elle seule, que le Christ, son Epoux fidèle, laisse son Corps. C’est d’elle, et d’elle seule, que nous recevons les sacrements. Vous ne voyez qu’un petit bout de l’Eglise de la Terre, vous oubliez l’Eglise du Ciel, et la Foi et l’Espérance que nous devons avoir dans les paroles du Christ : contre l’Eglise, « les forces de l’enfer ne prévaudront pas ». Partez si vous voulez dans les ténèbres et les grincements de dents, c’est votre problème. Mais ne vous fondez pas sur le Nouveau Testament pour le faire. D’une part il vous contredit. D’autre part, tous ceux qui l’ont fait avant vous, et ils sont quelques-uns, ont fini misérablement (Luther, Calvin…), mais toujours en se croyant vertueux. Vous ne serez pas jugé sur l’état de l’Eglise de votre vivant, mais sur votre amour du Christ qu ifondera votre sainteté personnelle. Demandez-vous plutôt où vous en êtes de ce côté-là. Vous mélangez dans la même phrase la tradition des aieux et votre interprétation personnelle du Nouveau Testament. On se demande si vous ne cherchez pas tout simplement à faire l’oeuvre du diable.

  7. Michel Cliche dit :

    DIXIT « il a persisté dans ses diatribes contre les “anciennes méthodes” »

    Est-il possible que c’est la vérité dans ce texte ? Si oui !; nous avons un sérieux problème de communication qui peut nous amener à une grave scission entre autre !

  8. Touslescheminssontilslarges ? dit :

    Si la transgression est impossible, alors elle n’a pas pu avoir lieu.

    Dès lors, tout est pour le mieux. Forcément. Et il faut se réjouir..

    Lors de la crise de l’arianisme, l’écrasante majorité des évêques avait abandonné la foi catholique, et c’est parce que les simples fidèles ne les ont pas suivis que le catholicisme a pu renaître.

    Je ne dis pas cela pour imposer cet exemple, qu’on pourrait toujours rejeter pour une raison ou pour une autre, mais pour que ceux qui croient devoir se tenir en dehors de ce qu’ils estiment corrompu ne soient pas accusés de ce de quoi qu’ils pourraient accuser autrui, et se retiennent de le faire à cause des raisons fort estimables qu’ils leur trouvent.

    On ne peut pas croire et ne pas croire à la fois : si on dit qu’untel a raison, on ne doit pas lui résister, même dans le secret de son cœur ; et si on résiste dans le secret de son cœur, c’est qu’on tient la transgression non pas pour possible mais pour prouvée.

Traduire le site »