Episcopats locaux

Encore une précision relative aux propos de Mgr De Kesel

Article suivant
Un peu d'humour
Commentaires (7)
  1. Thierry dit :

    Dernières nouvelles du royaume,après l’avortement,l’euthanasie,une sénatrice,veut assassiner(euthanasier)les adolescents,cette société marche sur la tète!De plus elle fait ses déclaration in tempore suspecto,voulant profiter du coté “groggy” de l’épiscopat belge!Cette mème personne porte drapeau de la culture de mort,est la personne qui hurles le plus pour soit créée une comission d’enquète parlementaire sur les abus prescrits commis dans l’Eglise en Belgique!Elle est belle la réponse que le monde donne a son ancien ami Le cardinal Daneels,cela n’emphèche pas un De Kesel,de vouloir encore donner plus de garanties au monde!

  2. Guy dit :

    Non, c’est le porte-parole de Mgr Hoogmartens qui a dit qu’il avait des bonnes experiences avec des diacres, et qu’il pouvait s’imaginer qu’il pourraient devenir pretres. Le porte-parole de Mgr Hoogmartens a dit que l’eveque pensait qu’il n’aurait pas de soutient pour des femmes-pretres.
    Aussi Mgr Bonnie, d’Anvers a dit qu’il etait favorables a des ‘pretres avec un “partenaire”. Ca fait donc 3 sur 4 eveques flamands qui sont pour les pretres maries.
    Le porte-parole de Mgr leonard, c’est jurgen Metdepenningen, celui qui vient de publier un livre sur… les pretres-maries et un support pour le marriage homosexuel…
    Et alors; le seminaire hollondaise de DenBosch a de nouveau de seminaristes flamand, on se demande pourquoi.
    Pauvre Flandre. Avec Mgr dekesel, nous avons un nouveau Mgr Gaillot.

  3. chribu dit :

    @ Thierry et @ Guy
    Est-il possible de connaître vos sources?

  4. Pauline dit :

    En ressortant le leitmotiv du célibat des prêtres et le reste, cela permet à mgr De Kezel et consorts de ne pas aborder les vraies raisons de la crise et de ne pas se remettre en question. Ces idéologues couchés devant le monde qui contestent et revendiquent, devraient avoir l’humilité de prendre conseil auprès de mgr REY à Fréjus-Toulon dont le diocèse détient le plus grand nombre de séminaristes (il pratique le recentrage souhaité par le Pape, encourage l’apprentissage des deux formes du rite et cela porte du fruit). Mgr AILLET vient de rouvrir le séminaire de Bayonne avec des candidats et un état d’esprit réellement catholique.
    Lu sur un blogue ami : “Le problème des progressistes, c’est qu’ils n’ont pas le courage de s’affirmer protestants”.

  5. Guy dit :

    @Chribu. Dans le ‘Gazet van Antwerpen’ de 21/9, et http://www.kerknet.be/actua/kerk-in-de-geschreven-pers.php?datum=2010-09-21

    Antwerpse bisschop en celibaat (GVA). Na de bisschoppen van Brugge en Hasselt blijkt nu ook de Antwerpse bisschop Johan Bonny voor een afschaffing van het verplichte celibaat te zijn. Dat zei zijn woordvoerder gisteravond op Radio 1. Voor Bonny heeft het celibaat een bijzondere waarde, maar zou het beter zijn dat ook getrouwde mannen priester kunnen worden.

    Het belang van Limburg, 22/09: Ook Antwerpse bisschop stelt celibaat in vraag (BVL). Ook de Antwerpse bisschop Johan Bonny is voorstander om mannen met een partner toe te laten tot het priesterschap. Maar daarmee vertelt hij niets nieuws, zo luidt het.

    ‘De kerk bloost,een pleidooi voor een gedurfder beleid” Jurgen Metdepenningen ‘: c’est le livre du porte-parole de Mgr Leonard avec une defence pour les pretres maries.

  6. chribu dit :

    Merci pour les renseignements.J’en reste pantois!Je ne comprends vraiment pas les nominations de Mgr Léonard !!Mais bon sang! on s’attendait à autre chose de sa part! Comment expliquer ce naufrage?

  7. Ferrand Jean dit :

    Il faut absolument que les Belges intentent des procédures canoniques, en bonne et due forme, avec l’aide de canonistes compétents, contre ces évêques déviants.

    Mais que font-ils, ces Belges?
    Ils protestent, ils gémissent et ne font rien. Réveillez-vous donc !

    Tiens, je me souviens d’un couple belge, très sympathique, qui me racontait ceci, il y a une bonne dizaine d’années:

    Dans notre paroisse, nous avions obtenu le départ d’un prêtre, véhémentement soupçonné de pédophilie.

    Très bien, il était parti de l’autre côté du pays. On n’entendait plus parler de lui.

    Quelle ne fut pas notre surprise de le voir un jour à la télévision, à la tête d’une chorale d’enfants !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »