En Une

Assemblée plénière des évêques de France (CEF) : point d’étape à mi-parcours

Commentaires (5)
  1. gaudete dit :

    Responsabilité institutionnelle de l’Eglise, comme si l’Eglise en tant que Corps du Christ était responsable de ce que font ses membres. Beaucoup trop facile , c’est quoi qu’ils veulent? et la dimension systémique, le grand n’importe quoi comme si les coupables allaient le clamer sur la place publique. S’il y a des fautifs ce sont peut-être eux surtout ces dernières décennies qui ont fait n’importe quoi,est-ce qu’ils se sont vraiment occupé de leurs prêtres. l’Eglise n’est pas une ONG qui est chargée de faire du social. Par contre on ne les entend pas bcp sur l’avortement sauf quelques rares exception, quand on voit comment ils se sont aplatis à cause du coronacircus, Dieu saura retrouver les siens mais pas un kopeck pour payer les turpitudes de certains. C’est bon ils se conduisent comme les malfrats au pouvoir faire payer ceux qui travaillent pour engraisser ceux qui ne font rien ou qui n’ont rien à faire dans notre patrie

  2. Jean-jacques dit :

    Quelle tartufferie !
    Ces hommes sont prêts à toutes les trahisons pour garder le pouvoir…Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Ils acceptent sans sourciller des chiffres pour le moins suspects. Le chiffre des dénonciations a été arbitrairement multiplié par 100 (et pourquoi par 1000 ou par 10 000 aussi !) Ils vont brader les biens de l’Eglise qui ne leur appartiennent pas. Les associations cultuelles ne sont pas faites pour ça. Et enfin il vont faire porter toute la faute sur les prêtres et tarir les vocations. Qui sont les coupables ? eux bien sur qui ont privilégié l’idéologie à la sainteté. J’ai connu des séminaristes douteux qui étaient considérés comme les modèles du séminaire et qui ont été ordonnés sans problème tandis que ceux jugés plus trahis ont du subir toutes les avanies . Ensuite bien des postes de responsabilité ont été confiés à ses prêtres
    car ils avaient le bon profil idéologique…
    Alors le seul service que ces évêques peuvent rendre à l’Eglise est de démissionner en bloc ( après ils pourront danser la chenille comme ça leur plaira)
    Jean-Jacques D.

  3. gaudete dit :

    Bien d’avis avec Jean-Jacques

  4. Stéphane Ponsard dit :

    Je rebondis sur le commentaire de Jean-Jacques, et je crois qu’il faut avoir le courage (le vrai courage, celui du Christ renversant les étals des marchands du temple) d’aller plus loin. Quand bien même les centaines de milliers de victimes seraient avérées, cela ne pèse rien face à la défense absolue de la religion catholique, donc de notre l’Église, à laquelle nous devons nous consacrer.

    Il est évident que ces révélations sont destinées à nous nuire, et qu’elle est télécommandée par vous savez qui. Nous devons TOUT faire pour que cesse cette campagne de calomnies odieuses.

  5. Stéphane Ponsard dit :

    *Qu’elles sont* excusez-moi pour la faute d’accord

Traduire le site »