Summorum Pontificum

Dernière lettre des Moniales du Barroux

Commentaires (3)
  1. HUBERT BOUTEILLER dit :

    Le message est empreint de calme et de clarté.
    il faut écrire au Pape pour qu’il incite nos évêques à plus de clairvoyance.

  2. cippy dit :

    Car vous croyez vraiment et toujours à la bonne foi (pardon pour le jeux des mots involontaire) de celui qui a signé ce motu improprio?
    J’ai essayé en toutes ces années, mais là je n’y arrive plus.
    Et pourtant je ne connaissais pas encore les nombreuses révélations privées qui partout dans le monde depuis des dizaines d’années voire plus (et sans doute aussi celles reconnues de La Salette, Fatima, Ste Faustine, Kibeho, Japon, Akita) parlent clairement de la désolation dans le Temple que nous vivons. Pardon, mais foi et raison vont ensemble… Vive le Christ Roi et Vive BXVI

  3. Jack dit :

    Si la liturgie traditionnelle a soutenu la foi des chrétiens pendant presque un millénaire c’est qu’elle ne pouvait être entachée d’aucun des défauts que de nombreux fidèles subissent avec résignation dans le Novus Ordo.
    L’antériorité multiséculaire de la « messe de toujours » ne peut être balayée d’un revers de main comme le fait le Pape actuel qui n’a jamais caché son hostilité envers elle.

Traduire le site »