Summorum Pontificum

Voter ou ne pas voter ?

Commentaires (2)
  1. Courivaud dit :

    Il me semble pourtant, M. Maugendre, qu’il faut parer aux urgences :
    1) Voter est aussi un devoir, c’est écrit sur nos cartes d’électeur, un devoir civique. N’est-ce pas une absence de civisme et une pratique de l’entre soi, surtout dans certains milieux, ceux que vous évoquez dans votre article pour les louer sans réserve, qui sont la cause de cet effondrement sociétal dont vous ne semblez pas prendre toute la mesure ?
    2) Nous venons de subir un quinquennat particulièrement nocif pour la vie en société (le désastre psychologique entraîné par le président Macron dans sa politique de santé publique et sa politique sociale est sans précédent). Sa diplomatie est désastreuse.
    N’est il pas temps et de façon urgente de se débarrasser d’un tel président ?

  2. fg dit :

    M. Maugendre,
    Le défaitisme, venant d’un homme aussi cultivé, brillant et courageux (et drôle aussi) que vous, m’étonne.
    Si vous critiquez le vote dit “utile”, je suis d’accord avec vous, et pense que l’abstention massive aux élections (sauf européennes) de ces vingt dernières années eût été une bonne chose.
    Mais, là, nous avons un candidat prêt à remettre Mgr Moulins-Beaufort à sa place, c’est à dire à lui réapprendre ce que Christianisme veut dire (son dernier opus en clôture du raout de la CEF à Lourdes est… je préfère me taire).
    Si nous laissons passer cette rame, la suivante n’arrivera peut-être pas avant plusieurs générations.

Traduire le site »