En Une

Québec : contre l’avis de l’Eglise, le Très-saint-Sacrement protégé et classé

Commentaires (3)
  1. theodule dit :

    QUAND ON VEUT TUER SON CHIEN ON DIT QU4IL A LA RAGE !! le clergé local regrette surtout une belle occasion de faire du fric pour financer ses”inactivités”

  2. Michel Cliche dit :

    Tout ça par un gouvernement laïque !

  3. anatole dit :

    L’Eglise souffre et le Vatican vaticine…

Traduire le site »