En Une

Pèlerinage de Tradition: messe célébrée ce matin à Saint-Nicolas du Chardonnet

Commentaires (6)
  1. Juhelet Gratien dit :

    J’ai quelques questions : comment peut-on célébrer une messe “pontificale” alors qu’on est en rupture complète avec le pape ? quels noms de pape et d’évêque dit-on lors de la prière eucharistique ? quelle valeur a une telle messe sans unité avec l’Eglise universelle ?

    1. Jean-Marie Vaas dit :

      La messe pontificale ne signifie pas que la messe est celle du Pape ! C’est la plus solennelle des messes. On peut avoir une explication de cette messe sur ce lien. Le clergé de la FSSPX célèbre toujours en citant le nom du Pape au canon de la messe.

  2. donapaleu dit :

    Comment peut-on être en “rupture complète avec le pape” et se voir attribuer par ce dernier la juridiction pour mariage et confessions ? Comment peut-on être en “communion” avec le pape et proférer des hérésies comme certains membres de l’Eglise d’Allemagne sans aucune réaction officielle. Tout ça est plus compliqué que vous ne semblez le penser.

    1. Jean-Marie Vaas dit :

      C’est peut-être justement ce qui caractérise la crise de l’Eglise.

  3. Louis dit :

    Attention au professionnalisme… Ce n’était pas une messe pontificale, mais une messe chantée par un prêtre, qui a annoncé (38’30) que Mgr Tissier de Mallerais était coincé dans un embouteillage ; il n’a pu arriver juste après que pour donner le prêche.

    1. Jean-Marie Vaas dit :

      La messe qui devait être initialement célébrée était une messe pontificale. Celle de Saint-Nicolas devait être une messe pontificale, comme cela nous avait été annoncé par un proche de la FSSPX. Nous prenons en compte votre remarque.

Traduire le site »