Divers Jeanne smits

La petite de Recife : organisme féministe et “traitement vermifuge”

Commentaire (1)
  1. Anonymous dit :

    Quelle tristesse de voir à quel point on peut cacher la vérité! J’ai pleuré en lisant ce que vous écrivez.Mais je reste dans l’espérance, le Christ a vaincu la mort, je lui confie les deux petits jumeaux qu’il a certainement accueillis, cette fillette et ses parents, c’est une bien triste histoire!Mais malgré tout l’amour peut continuer de circuler dans cette famille déchirée et manipulée par le médias et surtout par tous ceux qui n’ont pas bien compris ce qu’est l’avortement. Que Dieu leur pardonne, ils ne savent pas ce qu’ils font.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »