En Une

Diocèse de Caen : “les gens doivent entrer dans une autre dimension, le prêtre n’est pas un résident à temps complet”

Commentaires (9)
  1. Patrick BUISINE dit :

    Hallucinant ! Les fidèles ne sont plus que ” des gens” .

  2. Jacques Fauchille dit :

    Ils ont tout fait pour que cela àrrive. Vu l’idéal proposé aux jeunes hommes , je crois qu’ils ne veuillent s’engouffrer sur un terrain miné.

  3. Jean dit :

    Le célibat sacerdotal nécessite que le prêtre soit nomade et non sédentaire! En restant dans une même paroisse cinq à dix ans, on se fait des amis et amies, et on aura du mal à partir le moment venu. Les evêques doivent, au maximum, limité la résidence d’un curé dans une paroisse à trois ans.

  4. Christian Loddé dit :

    Heureusement que les Prêtres traditionnels sont là , n’en déplaise aux évêques français et ….. au Pape !

  5. steeven dit :

    le diocèse n’a cas donner la paroisse aux tradits… eux ont des prêtres ….mais il préfère fermer les églises …..

  6. Abbé Hugues d'Halluin dit :

    Une seule solution : que 2 garçons par famille catholique entrent au séminaire. Que font les parents ?

  7. Paul BONNEAU dit :

    Le prêtre a raison. Les chrétiens Français vont devoir s’habituer à une présence épisodique de prêtres comme dans les terres de missions.

  8. TD dit :

    Ce qui est incroyable est que personne ne semble se soucier du salut des âmes.
    Des catholiques qui ont vécu dans le péché toute leur vie se sont souvent convertis à l’article de la mort en recevant les derniers sacrements..
    De nombreuses âmes qui risquaient d’aller en Enfer se sont ainsi sauvées.
    Maintenant ce n’est plus possible car il n’y a plus de prêtres.

  9. Patrick BUISINE dit :

    Un séjour maximum de trois ans ??? Mais c’est à peine le temps pour un prêtre d’avoir une bonne connaissance de ses paroissiens et pouvoir répondre à leur espérance!
    Dans son roman ” La soupe au choux” René FALLET avait fort justement affublé un prêtre, accaparé par d’incessants déplacements, de ” prêtre-à-porter”.

Traduire le site »