Divers Jeanne smits

Avortement : manœuvres au Conseil de l’Europe

Commentaires (2)
  1. Anonymous dit :

    Vous ne pouvez pas vous permettre de rédiger des choses comme celles-ci, vous n’etes pas et ne serez jamais dans la situation de ces femmes qui n’ont pas d’autres choix que de procéder a un avortement. L’avortement n’est pas un choix, mais une nécessité quand on n’a que 17ans, quand on ne peut pas en parler a ses parents, quand on n’a plus de contact avec le présumé “père” ou “compagnon”. Vous ne serez jamais a nos places, vous etes un homme, vous vous contentez d’agir sans se preoccuper des conséquences et de tout ce qu’un simple rapport sexuel peut entrainer. Les femmes n’ont parfois PAS LE CHOIX, c’est ca qu’il ne faut pas oublier. Gardez vos paroles steriles, vous n’etes pas a nos places : vous agissez, on subit

  2. Jeanne Smits dit :

    Juste pour être précise : il se trouve que je suis une mère de trois enfants.L’avortement n’est pas un choix, c’est un drame dont la femme qui a avorté est hélas aussi une victime. Loin de moi l’idée de la condamner ; il est plus urgent d’aider les femmes à ne pas avoir à faire ce choix de mort qui pour beaucoup les hantera toute leur vie.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »