Episcopats locaux

Célibat sacerdotal : Mgr Léonard à la remorque de Mgr De Kesel ? (1)

Article suivant
L'inversion des normes
Commentaires (4)
  1. Je ne vois pas comment l’on pourrait faire l’unité des chrétiens si l’on n’ admet pas à terme l’ordination d’hommes mariés,dans certains rites. Ce n’est,bien sur pas l’idéal,pourtant la plupart des apôtres étaient mariés, à commencer par Pierre.
    Comment comprend-on ” Ut sint” à observato Vaticano?

    “Je vous aime beaucoup moins que mon Dieu mais bien plus que moi-même” Polyeucte acte IV scène 3

  2. Jos Van Namen dit :

    Donc si je vous suis, M. de Bénazé, faire l’unité consisterait à abandonner nos traditions séculaires pour “faire comme les autres”, en vue de leur être plus unis… Dans ce cas-là, pourquoi ne pas abandonner la notion de justification par les actes pour adopter la “sola fide”?, pourquoi garder le filioque et ne pas faire comme les Orientaux? Pourquoi garder encore 5 sacrements désuets et ne pas conserver seulement “le baptême et la Cène”. C’est ainsi, bien évidemment, que l’on fait l’unité. Seule l’Eglise romaine, c’est bien connu, doit faire des concessions…

  3. marie edmee dit :

    La journal Golias est un journal FRANC-MAÇON une pourriture de l’ordre mondiale voulu par la franc-maçonnerie !

    ERNESTINE

  4. Virginie Delcourt dit :

    Loïc, il est bien connu que certains apôtres étaient mariés mais les Pères de l’Eglise sont unanimes pour déclarer que, une fois appelés par le Christ, ils ont cessé la vie conjugale et pratiqué la chasteté parfaite. Ainsi, dès 390, le concile de Carthage ordonne que “l’évêque, le prêtre et le diacre […] s’abstiennent de leur épouse afin, que tous ceux qui sont au service de l’autel gardent en tout une chasteté parfaite”. Avant d’ajouter: “ce qu’enseignèrent les apôtres, et que l’antiquité elle-même a observé, faisons en sorte, nous aussi, de le conserver.”

    Sur ce point, c’est l’Occident qui est fidèle à la tradition apostolique. Faire l’unité des chrétiens, oui, mais sur quoi sinon sur la tradition apostolique?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »