Episcopats locaux

Mgr Léonard répond à ses détracteurs

Commentaires (7)
  1. marianne dit :

    Extra…et pan dans le museau des” nouveaux-hommes ” créés par la grâce du politiquement correct qui juge inutile de consulter les dictionnaires ,fruits de millénaires d’érudits , ouverts au dialogue, eux, non-pourris par les inquisiteurs de la ” nouvelle morale ” de l’ONU et des cliques d’ONG, menteuses,non-scientifiques,discriminatoires,ségrégationnistes,totalitaires,destructrices des mots disant la vérité des faits et reflétant l’idéologie des censeurs bien-pensants de gôche

  2. aletheia dit :

    J’aime l’humour et la bonne pugnacité de Mgr.Léonard. Il ns en faudrait d’autres comme lui !
    Il est trop intelligent pour de nombreux journalistes qui sont ,en plus, souvent, de mauvaise foi(comme leurs patrons)…

  3. Franz dit :

    Je viens de lire in extenso la lettre de Mgr Léonard.
    Elle est vraiment très belle et s’adresse aux gens honnêtes et épris de vérité.
    Prions pour qu’elle soit lue méditée par beaucoup.

    Quelle charité par rapport à la coalition impie qui manigance sa perte !

  4. de la Croix Guy dit :

    Il est bien logique que les passions anticatholiques belges se déchainent dans ce pays franc-maçon d’origine et qui l’est toujours…après un régne indifférent qui a duré trop longtemps dans l’Eglise de Belgique , c’est la bombe qui fait grincer des dents les imbéciles….
    Il est urgent que les catholiques pratiquants de Belgique s’unissent pour défendre le seul évêqu en fonction en Belgique fidèle au St Père.

  5. merci de rendre justice à Mgr Léonard, je commençais à me lasser de vos observations sur celui qui a permis la réunion de Namur il y a un an,prélude à la réunification de L’Eglise du Christ.Voilà au moins un évêque chrétien.
    Y en a-t-il en France?

  6. Pierre de Vacquerie dit :

    Qu’est-ce que cette réunion de Namur, prélude à… Cela sent presque la prophétie sectaire….

  7. Darbé dit :

    Qu’il est bon en ce 21è siècle d’entendre un homme d’église parler de Vérité, quitte à choquer le peuple; ce peuple, signe évident d’une méconnaissance spirituelle, dont l’esprit ne maîtrise point le corps et se laissant guider uniquement par la passion de sa nature déchue. L’extériorisation de notre amour propre nous tient toujours sur la défensive, alors que l’humilité devrait nous demander: “peut-être est-ce moi qui n’ai pas compris ses propos”. Cette révolte démontre bien une Eglise catholique en manque de valeurs catholiques…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »