Divers Jeanne smits

Animaux gays ?

Article précédent
Vu sur Le blog pour la vie
Commentaires (2)
  1. Anonymous dit :

    On pourrait ajouter que copier son comportement sur celui des animaux (si tant est que l’homosexualité animale soit si banale que ça) n’a rien de bien glorieux…

  2. Remy dit :

    L’homosexualité dans le monde animal ?
    Une invention, une vaste fumisterie.
    il suffit d’avoir travaillé avec des animaux, ce qui est mon as, ou tout simplement d’en avoir, pour constater que les animaux n’ont pas de comportement homosexuel.
    Les très rares cas où on peut observer des comportements qui semblent l’être, c’est lorsque certains animaux sont en milieux très clos, et longtemps privés de congénères de l’autre sexe. Phénomène qui ressemble à ce qui se passe parfois dans les prisons, où des pratiques homosexuels (et souvent sans le consentement d’un des deux partenaires, c’est à dire de viols) existent effectivement et sont le fait de personnes normalement hétéro.

    Dans les troupeaux de ruminants, chez les canidés, les félins, et tous les animaux que l’on peut facilement observer chez nous, l’homosexualité n’existe pas !

    Ne serait-ce que d’observer ce qui se passe dans un poulailler avec un ou quelques coqs coq fait vite revenir à la réalité (et sur la notion e genre aussi : vous croyez que le comportement du coq lui vient de son influence sociale ?).

    Monter des pseudos-études scientifiques pour argumenter sur le caractère soi-disant naturel de l’homosexualité humaine est une énormité, encore pire que le lyssenkisme de sinistre mémoire.
    Oser monter une exposition dessus, et en parler est un grave symptôme, de lobotomie des peuples concernés.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »