Médias et journalistes catholiques

Phil Lawler : le quotidien du Vatican a trahi le pape

Commentaires (2)
  1. Yves dit :

    Que l’on reproche à l’OR d’avoir sorti l “scoop” à contre-temps, c’est une chose, même si j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’une telle publication ait pu sortir sans l’accord des plus hautes autorités du Vatican. Si tel était le cas, le directeur devrait être débarqué dans la semaine. Si ce n’est pas le cas, j’aurais tendance à penser que cette publication était voulue et validée…

    Que l’on reproche au pape de dire ce qu’il dit est d’une toute autre gravité! Il me semble que la polémique sur ses propos dans l’avion il y a un an l’ont suffisament mis en garde sur les interprétations médiatiques de ses déclarations sur un sujet aussi sensible. Or sur le fond, le propos est assez peu différent (les déclarations dans l’avion étant également bien plus complexes et subtiles que la caricature médiatique qui en a été faite). Alors soit Benoît XVI est stupide et/ou sénile, ce que je ne pense pas, soit il savait exactement ce qu’il disait et les interprétations qui en seraient faites. D’autres passages du livre, sur Humanae vitae notamment (cf. http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1345667?fr=y) me laissent penser qu’en effet le pape, sans changer le fond du discours de l’Eglise, en modifie quelque peu la forme et y apporte des nuances qui sont une véritable bouffée d’oxygène. Merci à lui!

  2. Perpétue dit :

    “Parmi ces extraits (du livre du Pape, coulés par l’OR), l’un fait particulièrement mal, qui semble relativiser l’enseignement d’Humanae Vitae en désignant ceux qui vivent en conformité avec lui comme des « minorités profondément convaincues » fournissant à d’autres « un modèle fascinant à suivre ». Comme si l’encyclique posait un idéal quasi impossible à atteindre, alors qu’il s’agit d’une perspective vitale pour la société humaine et pour l’humanité elle-même. Une perspective et un enseignement que la majorité des évêques avaient déjà mis sous le boisseau, alors comment attendre qu’il fût suivi?” http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2010/11/le-pape-et-le-preservatif.html

    Je suis bien plus inquiète des commentaires du Pape sur Humanae Vitae que de cette histoire de condom. Non seulement c’est un espèce de coup de Jarnac pour les couples qui ont appliqué Humanae Vitae dans leur mariage, mais en plus comme certains ceux-ci ont maintenant de grands enfants, comment seront-ils crédibles lorsqu’ils voudront leur transmettre Humanae Vitae?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »