Non classé

L’Osservatore Romano sous le feu des critiques des catholiques américains

Commentaires (3)
  1. Michèle dit :

    Comme le suggère la personne dont vous citez les propos , “une incompétence ordinaire n’est pas crédible”.Il est à craindre qu’il s’agisse de quelque chose de plus grave : une fois ça va , “errare humanum est”, mais vous connaissez la suite..

  2. Jacques dit :

    Que les modernistes aient pris le contrôle de l’O.R. depuis une quarantaine d’années ça n’est pas un scoop.
    Je crois même qu’ils ont été encouragés dans cette voie à cette époque.
    Il est un peu tard pour s’en étonner. D’ailleurs vous verrez bien que les personnes de la hiérarchie qui devraient réagir et recadrer tout ce joli monde ne feront rien.
    Le père Jenkins fait toujours la pluie et le beau temps à l’Université Notre-Dame malgré le concert de protestations contre la venue d’Obama en son temps.
    Alors???
    Je vous conseille de vous reporter à la “Good bye letter” de Stephen Brady: http://rcf.org/RCFgoodbye.pdf

  3. Geoffroy dit :

    Mais s’il est est faillite, grâce à D.. (!), il va peut-être s’arrêter ? Le principe de réalité.
    A moins que ca se passe autrement dans l’église.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »