Communication OV

I-Télé et la christianophie “ordinaire”

Commentaires (4)
  1. Yves dit :

    Est-ce du “mépris” de penser que l’élection d’un nouveau pape (quelque fut sa couleur au demeurant) puisse changer le monde? Au contraire, c’est reconnaitre que l’Eglise et singulièrement le pape ont un rôle important à jouer dans le monde, ce qui est plutôt gratifiant…

    Quant à estimer que “naturellement, nous sommes censés le rejeter en bloc”, je ne vois pas bien sur quoi s’appuie cette remarque.

    La seule chose que je trouve à reprocher à ce visuel c’est que dans son état actuel, la procédure d’élection du pontife ne prévoit pas de scrutin de nuit, et que donc pour nous pauvres européens au moins, sur ce chapitre, le monde ne peut pas changer en une nuit.

    A force de vouloir voir de la christianophobie partout, on la trouve en effet n’importe où…

  2. Isabelle MALBOS dit :

    d’accord avec Yves et, justement, comme Dieu S’est fait “pleinement homme excepté le péché” tout en étant “pleinement Dieu”, à notre époque et sans doute avant Sa vie publique, Il porrait très bien jouer au foot…sans se doper, sans tricher…Il a bien voulu s’entourer d’une “équipe” de 12 apôtres ! Pourquoi Dieu le Fils se priverait-Il d’un peu de détente et d’un peu d’humour ? Comment font des saints tels St Jean Bosco pour “capter”, dans un premier temps, l’attention des jeunes ? (Avec un fraternel…et respectueux sourire à vous tous ! )

  3. Luc dit :

    Yves et Isabelle, évitons de pousser le bouchon. Cette campagne est typique de l’exploitation permanente et banalisée du christianisme à des fins publicitaires. On peut parler de christianophobie ordinaire, dans le sens où c’est un mépris (au sens latin) du christianisme, qui n’est vu que comme une façon de faire tourner le commerce. L’affiche du Christ de Rio revêtu du maillot de football sert à comprendre dans son contexte celle du pape noir. Toute chose se comprend dans son contexte.

  4. Rosalie dit :

    Je pense que nous sommes tellement habitués à voir le monde à l’horizontale, au lieu d’essayer de regarder le monde avec le regard de Dieu, que nous ne sommes même plus choqués de voir qu’on habille le Christ en costume de foot.
    Est-ce qu’on lit une seule fois dans l’Evangile que Jésus rigole superficiellement? Non, mais….
    Il est venu pour nous racheter, nous faire connaître Dieu et nous élever à Lui.
    Il est tellement plus grand, plus majestueux, plus grandiose que nous, que nous l’humilions (une fois de plus !) en l’habillant en “football man”.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »