Communication OV

Caoutchouc: la version de Bayard n’est pas celle de l’Osservatore Romano

Commentaire (1)
  1. Isabelle MALBOS dit :

    ah ! les responsabilités qu’ont les manipulateurs des esprits, falsificateurs de traductions…”la vérité dans la charité” voilà le bon exemple que devraient suive toutes les “têtes pensantes” et tous les journalistes !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »