Dialogue interreligieux et oecuménisme

Des mollahs interdisent de s’opposer à la loi anti-blasphème

Commentaires (2)
  1. daniel dit :

    En somme, l’inquisition musulmane est à l’oeuvre et cela ne choque aucun humaniste.
    – Comment qualifie t’on un blasphème (qu’est-ce que c’est) ?
    – Comment s’assure t’on de la réalité du fait de blasphème ?

    Imaginons qu’un pays jette en prison sans jugement des musulmans qui parlent publiquement de leur foi ou que des tueurs incités par le Vatican exécutent les personnes qui ont écrit que Jésus n’a pas de réalité historique, ou qu’il n’est pas fils de Dieu, ou qu’il était homosexuel, ou que les évangiles ne sont pas la Vérité, ou que les catholiques sont des fauteurs de guerres, qu’on interdise la possession du Coran, qu’on fasse fermer les écoles coraniques (comme le gouvernement Turc a fait fermer le dernier séminaire orthodoxe), qu’on exige du poisson le vendredi dans toutes les écoles, qu’on obtienne des heures d’ouverture des piscines réservées aux chrétien, que nos manuels scolaires traitent les musulmans de mécréants (comme c’est le cas en Egypte contre les Coptes), etc …
    et que cela ne fasse pas la Une des journaux ?

  2. Jean-Claude Chevalier dit :

    des tueurs incités par le Vatican??? c’est quoi cette histoire….

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »