Tribune

La chrétienté comme projet de société

Commentaires (2)
  1. Néo dit :

    Jean-Jacques, Thibaud, pas Jean-Luc…

  2. Pharamond dit :

    “Ni confusion du temporel et du spirituel comme dans les sociétés islamiques, ni séparation comme dans nos sociétés laïcistes, nous souhaitons la distinction des deux (le spirituel doit irriguer le temporel). Et la soumission de l’ensemble à Dieu.”

    Bravo, c’est une excellente synthèse qui console de cette vieille rengaine anti-cléricale qui suinte des propos d’Aillagon.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »