Relations avec les Etats

L’UE refuse de dénoncer les persécutions anti-chrétiennes

Commentaires (4)
  1. Benoît dit :

    Et c’est heureux pour une fois pour notre pays !

    Mais ce que je retiens pour ma part c’est que l’on ne veut pas voir que nous sommes déjà dans le choc des “civilisations”. La preuve est inscrite en négatif. Pas de mention de nos racines chrétiennes dans le “traité constitutionnel”. Racines pour lesquelles nous pouvons remercier Saint Benoît de Nursie, patron secondaire de l’Europe, père du monachisme en Europe dont les abbayes ont maintenues la civilisation vis-à-vis des barbares envahisseurs. Il serait bien remonté, lui un grand exorciste, face à nos compatriotes et politiques si frileux à nommer les maux et à entreprendre de les traiter efficacement.
    .

  2. Jean-Manuel dit :

    Encore une fois, où est passée la COMECE ?

  3. carlos aguiar gomes dit :

    chers amis:Voilà l`Europe!…Des pays payens!Y compris mon cher Portugal où Notre est reine et dont les rois neportaient pas de couronne depuis le XVII siècle,parce la Reine était Notre Dame.Prions.Carlos Aguiar Gomes

  4. Ghislain dit :

    Lâcheté, lâcheté, lâcheté!

    Ce sont les mêmes qui sortent leur mouchoir quand les chrétiens sont persécutés à l’autre bout de la terre et qui foulent au pied la foi chrétienne sur leur sol. Ils témoignent contre eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »