Divers Jeanne smits

L’avortement devant la Cour suprême d’Argentine

Commentaire (1)
  1. Anonymous dit :

    votre blog est nauséabond,vous êtes éxecrable,c'est patétique,ça sent le fumier,vous êtes des ordures…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »