Brèves

Cathophobie sur Facebook : l’évêque, on le crucifie ou on le viole ?

Commentaires (16)
  1. Le Goff dit :

    Dans quelle dériliction ces malheureuw sont-ils tombés !

  2. Arnold dit :

    on pourrait nous éviter les absurdités SVP ! et puis on comprend très bien sans les détails cochons…

  3. BERNARD dit :

    Allez sur cette page insultante et cliquer sur le bouton en bas à droite permettant de signaler ce groupe comme inapproprié
    Argumentez sur le fait qu’il s’agit d’un évêque réel, et que cette photo doit être supprimée !
    Plus vous vous plaindrez plus ils devront céder ! N’oubliez pas de spécifier qu’il s’agit d’un cas délibéré de diffamation, accusant cet évêque de pédophilie ! Plaignez vous en masse !

  4. BERNARD dit :

    Allez sur cette page insultante et cliquer sur le bouton en bas à gauche permettant de signaler ce groupe comme inapproprié
    Argumentez sur le fait qu’il s’agit d’un évêque réel, et que cette photo doit être supprimée !
    Plus vous vous plaindrez plus ils devront céder ! N’oubliez pas de spécifier qu’il s’agit d’un cas délibéré de diffamation, accusant cet évêque de pédophilie ! Plaignez vous en masse !

  5. Kilo dit :

    une idée parmi d’autres: signaler chaque commentaire pour attaque à la personne et spécifier haine anticatholique dans les commentaires du signalement…

  6. jean christian dit :

    c’est avec un dépôt de plainte à la gendarmerie nationale, et une information judiciaire auprès du procureur de la république, que les choses vont se règler.
    il faut étudier très vite la légalité de ces paroles immondes, et diffamatoires contre cet évêque;

  7. nicolas dit :

    si ont été aussi cons on ferait la même chose avec un imam… et on verrait la réaction.

  8. France dit :

    Monseigneur,
    Veuillez constater où mène la tolérance appliquée au naturellement (et plus enocre surnaturellement) intolérable en son essence…
    Le Christianisme n’est pas un droit, c’est un devoir, et tout d’abord celui d’en défendre les fondements pour qui a la chance d’être né en son sein.
    Bon et courage… et REAGISSONS !

  9. François LEVEL DE CURNIEU dit :

    En cherchant bien, on trouve aussi des pages injurieuses sur Benoît XVI …
    Je viens de faire un signalement sur les deux que j’ai trouvé. Faites-le aussi !

  10. Roque dit :

    Au delà de mesures pour stopper le plus rapidement possible ces calomnies sur Facebook, la question est de connaître les groupes concertés ou diffus qui sont à l’origine d’attaques personnelles contre les Evêques (3ème épisode en quelques mois : Belgique + France).
    Qui ou quel organisme a fait une enquête sur la (les) source(s) de ces calomnies ? Quelqu’un a-t-il des informations sur ce sujet ?

  11. anonyme dit :

    j’apport tout mon soutien et porte Monseigneur Girault dans mes prières. Mais afin d’avoir une compléte information, j’aimerai avoir son sentiment. A mon sens l’ignorance sera sa meilleure réponse, de tels propos ont toujours existé, nous sommes simplement en face de nouveaux moyens de communication, plus rapides, qui touchent le plus de monde (malheureusement dans notre cas..).

  12. DECROIX dit :

    Ceux qui s’acharnent à répandre les ténèbres ne font que hâter l’irruption définitive de la lumière salvifique

  13. thewood dit :

    que de calomnies monstrueuses!!!!
    d’où viennent ces ignominies archi-fausses et scandaleuses.
    J’apporte en tant que chrétien mon soutien à Monseigneur GIRAUD.
    Que la Paix soit avec vous.

  14. raclot dit :

    monseigneur girot j vous apportes tout mon soutient,pour ce prejudice !!! qui est scandaleux!! que tous soit punit par la loi ! union de priere de tout coeur , on est ds une france d con poiur tout!

  15. Bruno LEROY dit :

    Tout être Humain a droit au respect inconditionnel. Intraver cette règle et surtout, à l’égard d’un Homme de Dieu intégre. Cela est une insulte à l’Eglise tout entière. Dans cette société de ségrégations, il n’est pas étonnant de constater que la religion soit mise au banc des accusés. Cela révèle un esprit de défiance envers la vie elle-même. Cette pathologie de nos concitoyens est assassine et ne régule plus le flux social normal du relationnel. Monseigneur toute ma confiance vous accompagne contre cette christianophobie ambiante. Toutes mes prières iront vers vous afin que vous meniez le juste combat, celui de la Foi indéfectible.
    Bien Fraternellement, Bruno Leroy, éducateur.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »