Episcopats locaux

Reprise en main du catéchisme ou clérocratie partisane?

Commentaires (4)
  1. Ghalloun dit :

    Je suis totalement d’accord avec vous, Vini.
    A ces évêques suivistes de l’esprit du monde, on pourrait répondre : Ga 1,10 : “Si j’en étais encore à plaire aux hommes, je ne serai pas serviteur du Christ.”

  2. Thierry dit :

    Entièrement de l’avis de Ghalloun!

  3. J.M. RICHIER dit :

    Je ne vois pas au nom de quoi, on pourrait décréter qu’environ un quart des Français sont “morts politiquement”, puisqu’ils n’ont aucune représentation dans les assemblées officielles ?

    Dans le même temps on accepte “démocratiquement”, un parti qui a été à l’origine d’un des plus sanglants épisodes que l’humanité ait jamais connu.

    Où est la logique dans tout cela ?

  4. Benoît dit :

    JM. Richier,
    .
    La logique est simple: nos politiques refusent l’idée de nation et la défense de celle-ci. Pourtant sans la nation, la France n’existe plus. Il semble que le FN soit le seul grand parti à vouloir s’en souvenir et à vouloir la défendre.
    Et cela est juste insupportable à la majorité des politiques français pour qui, dans les faits, la seule citoyenneté qui compte est européenne voire mondiale.
    .
    Leur but est donc de museler ces français qui sont attachés à leur patrie en manipulant les modes scrutins de manière à les priver de représentants.
    .
    Quant à nos évèques, ils se montrent trop souvent timorés dans le soutien de la patrie et de la nation qui ont droit à un égal soutien que la famille.
    .
    Le Pape Jean-Paul II a pourtant souligné : “Comme la famille, la nation et la patrie demeurent des réalités irremplaçables.” Et il le savait bien lui dont la nation a été persécutée parce qu’elle se voulait fidèle à elle-même et à son baptême.
    .
    C’est La nature humaine est donc blessée quand l’une de ces réalités est niée.
    .
    On notera d’ailleurs que ceux, politiques ou religieux, qui feignent de soutenir la famille n”ont pas plus d’égards pour la nation et la patrie.
    .
    On voit donc que le politiquement correct et la soumission aux lobbies politiques bien-pensants font des victimes mêmes au sein de l’épiscopat. C’est bien triste.

Traduire le site »