Vocations religieuses

Incroyable : des religieuses américaines “essaiment” en France

Commentaire (1)
  1. Yvan Matagon dit :

    Bonjour,
    Pourquoi incroyable ? C’est seulement une illustration de l’éternelle courant d’air (frais) de l’évangélisation réciproque. C’est une constante ds l’histoire de l’Eglise : un peuple évangélise un autre peuple qui, en retour, parfois plusieurs siècles plus tard, si besoin est, lui redonne le fruit de cette évangélisation. Il en fut ainsi au VIe-VIIe s. des Irlandais qui s’en retournèrent en Gaule mérovingienne, en pleine déliquescence et entamère la 3e évangélisation. Il en fut ainsi au XVIIIe s, encore entre ces deux pays, alors que de nombreux prêtres irlandais, suivant les ” oies sauvages “, ces émigrants qui refusaient la domination protestantes en Irlande et qui furent plus que des aide d’appoint ds des campagnes françaises dont certaines étaient déjà en déchristianisation.

    Et Troyes, qui donna tant à l’Eglise du Nouveau-Monde, à la fois à la Nouvelle-France mais aussi aux jeunes Etats-Unis ! On peut citer la Mère Marguerite Bourgeois http://www.biographi.ca/FR/ShowBio.asp?BioId=34204&query=troyes ou Chomedey de Maisonneuve http://www.biographi.ca/FR/ShowBio.asp?BioId=34251&query=troyes, fondateurs catholiques de Montréal et plus tard la mère Bouillevaux. Une ville encore aujourd’hui très active au niveau religieux. Par un heureux hasard j’ai en plus habité rue Mitantier !

    Je crois qu’il n’est pas loin le temps où les fruits de l’évangélisation des peuples vont se faire sentir en France : bienvenu aux catholiques du monde entier, et particulier aux catholiques américains : La France a besoin de vous !

    YM

Traduire le site »