Benoît XVI aux États-Unis

Bush parle de Benoît XVI

Commentaire (1)
  1. Gentiloup dit :

    Tès surprenant en effet!
    Bush n’a plus rien à gagner, puisque’il est la fin de son second mandat, donc, on ne peut le taxer d’électoralisme….

    Ces déclarations, sincères ou non, me le rende plus sympathique!

    Si vraiment il se converti nous allons finir par croire que dans le monde anglo-saxon, il suffit de faire l’expérience du pouvoir au plus haut degré pour se convertir au catholicise???

    Etrange, très étrange…

Traduire le site »