États-Unis/Saint-Siège

Où l’on reparle d’une éventuelle conversion de George Bush au catholicisme…

Commentaires (5)
  1. François dit :

    ET…. Il va quitter les Skulls and bones, votre grand copain?
    et il va faire pénitence pour les 3000 innocents qu’il a sacrifié sans ciller le 11 septembre???
    Et il va cesser de servir le MPondialisme conquérant??

    etc….

  2. Framboise dit :

    A premier auteur du message : Savez-vous ce qui s’est passé dans le coeur de Bush ? Rappelez-vous son visage rayonnant lorsqu’il a accueilli Benoît XVI aux Etats-Unis et le discours chaleureux qu’il lui a adressé ! Et puis vous savez parfaitement que Bush a des convictions pro-vie déclarées et qu’il a nommé des juges catholiques éminents à la Cour Suprême. En France, on est bien à jeûn du même procédé avec un président « pseudo-catho » qui a racolé un bon nombre de cathos à son vote !

  3. Marine dit :

    Comme Framboise, je dis que nul ne peut sonder les coeurs et les reins des êtres humains.
    Je comprends l’étonnement de Daniel Hamiche et l’approuve.

    Et en réaction à l’article, je ne peux que citer saint Luc : <<Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.>>

  4. Marine dit :

    Ma citation n’a pas été prise en compte. Lc 15, 7 : « Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance. »

  5. Castille dit :

    Il faut toujours se réjouir que l’autre sorte de l’erreur, accède à la lumière, l’unique, celle que le Christ nous offre

    Maintennant que l’évangélisme soit incomparable au catholicisme, on aurait pu faire l’économie d’un tel rapprochement. Même s’il  existe des catholiques si « avariés » qu’ils ne le sont plus. Et même si les Puritains protestants sont parfois aussi isolés que les catholiques sur des questions morales

Traduire le site »