États-Unis/Saint-Siège

Où l’on reparle d’une éventuelle conversion de George Bush au catholicisme…

Commentaires (5)
  1. François dit :

    ET…. Il va quitter les Skulls and bones, votre grand copain?
    et il va faire pénitence pour les 3000 innocents qu’il a sacrifié sans ciller le 11 septembre???
    Et il va cesser de servir le MPondialisme conquérant??

    etc….

  2. Framboise dit :

    A premier auteur du message : Savez-vous ce qui s’est passé dans le coeur de Bush ? Rappelez-vous son visage rayonnant lorsqu’il a accueilli Benoît XVI aux Etats-Unis et le discours chaleureux qu’il lui a adressé ! Et puis vous savez parfaitement que Bush a des convictions pro-vie déclarées et qu’il a nommé des juges catholiques éminents à la Cour Suprême. En France, on est bien à jeûn du même procédé avec un président “pseudo-catho” qui a racolé un bon nombre de cathos à son vote !

  3. Marine dit :

    Comme Framboise, je dis que nul ne peut sonder les coeurs et les reins des êtres humains.
    Je comprends l’étonnement de Daniel Hamiche et l’approuve.

    Et en réaction à l’article, je ne peux que citer saint Luc : <<Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.>>

  4. Marine dit :

    Ma citation n’a pas été prise en compte. Lc 15, 7 : “Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.”

  5. Castille dit :

    Il faut toujours se réjouir que l’autre sorte de l’erreur, accède à la lumière, l’unique, celle que le Christ nous offre

    Maintennant que l’évangélisme soit incomparable au catholicisme, on aurait pu faire l’économie d’un tel rapprochement. Même s’il  existe des catholiques si “avariés” qu’ils ne le sont plus. Et même si les Puritains protestants sont parfois aussi isolés que les catholiques sur des questions morales

Traduire le site »