Non classé

Entretien Mgr Burke/Randall Terry : la controverse

Commentaires (2)
  1. Jean dit :

    Cela fait mal de voir ca.
    Voila comment on risque de tuer cette juste lutte pour la vie.
    Nos manieres a nous, “pro-vie”, ne sont pas toujours droite.
    Cela en est un bon exemple.

  2. Jacques dit :

    Il est sûr que Mgr Burke est trop lié avec certains de ses confrères américains et il a été en quelque sorte “piégé”. Si Terry Randall avait dénoncé certains évêques Français, sa mise au point aurait probablement été plus “soft”.
    Il n’en demeure pas moins que les personnes nommément désignées dans le rapport sont en état permanent de désobéissance au Pape et à l’ Eglise, causant un scandale iindéniable parmi les Catholiques américains (et autres). Suite à la réaction de mgr Burke, doit on dresser un constat d’impuissance? Ou bien le Pape va-t-il passer outre et prendre les décisions qui s’imposent? Je pencherai plutôt pour la seconde hypothèse, acr notre Saint Père est décidément l’antithèse du “politiquement correct”.
    Si la première hypothèse l’emporte, ce serait vraiment dramatique pour l’Eglise, La confusion serait absolue et le règne du “faites ce que je dis, pas ce que je fais” ou du “il y a des accomodements possible avec le Ciel” deviendrait généralisé.

Traduire le site »