Conversion Pleine Communion

Anglicanorum Cœtibus aux États-Unis : premiers petits pas

Commentaires (4)
  1. soha dit :

    mieux vaut tard que jamais .
    et puis quelle est ce prurit de vitesse ( “subito santo”, saints proclamés à toute biture, quand les dépouille mortelle sont encore tièdes)) qui semble s’emparer de la Sainte Egliie, cette frénésie de contemporain, ce gratouillis et chatouillis d’applications immédiates … de mauvais augure pour la sérénité des coeurs …et des “corps” mystique ou autres

    On a vu naguère comment la précipitation post conciliaire a mené à des monceaux de ruines… si bien qu’il faut désormais “relire” le concile( “herméneutique”) pour l'”appliquer” , le “recevoir” correctement (???????), du jamais vu dans 20 siècles de “vie en noces avec l’Esprit Saint” … Et que sont devenus tous ceux qui ont mal compris (papes? évêques? clampins de base? ,appliqué de travers etc ???la Sainte Eglise , le Bon Pasteur n’en ont-ils pas cure? Ce ne fut qu’une sorte de brouillon bon à jeter à la poubelle sans autre forme de procès..Etrange étrange …du jamais vu ..

  2. David de montpellier dit :

    est ce que tu peux être un peu plus explicite sur ce que tu avances Soha parce que je ne comprends pas trop ce que tu veux dire.
    Cordialement
    Dans le Christ.

  3. Ruth O.Patenaude dit :

    Il me semble à moi qu’il faut laisser à l’Esprit-Saint le droit de conduire Son Église à son rythme à Lui avec Ses si petits instruments que nous sommes.
    Et puis… le Temps ne presse-t-il pas?…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »