Non classé

Pour l’évêque Robert Vasa, la foi l’emporte sur les supposées normes médicales

Commentaires (4)
  1. soha dit :

    le problème est
    1. que la Foi n’a rien d’évident (je veux dire que les voix AUTORISEES discordantes qui la proclament depuis des décennies l’ont brouillée !!! ) L’évêque me fait penser à ce musulman de mon quartier qui me disait “il suffit de faire son devoir”..Mais “son devoir” qu’est-ce que c’est aujourd’hui? …C’est la question qu’il ne se pose pas
    On pourrait évoquer aussi une pratique torve et tordue de l’obéissance…
    Le fidéisme ne peut répondre aux tortures d’une conscience déchirée…

    2. le pape – et il a tout à fait “raison” – insiste sur la raison, comme d’autres sur la “loi naturelle”( en général, curieusement, il n’y a plus que les “chrétiens” pour la défendre!!!) : car Dieu nous a aussi donné la raison. Donc une saine raison ne peut pas être en contradiction avec la Foi révélée. Mais la raison a été dévoyée…par les raisonneurs eux même…et par les fidéistes irrationnalistes qu’on a aussi beaucoup recrutés dans la SCCU( Section Catholique de la Confusion Universlle)
    le”raisonnable” est abîmé ( par les rationalistes eux mêmes, comme par leurs adversaires unilatéraux)

    D’où ma question récurrente: (pardon pour l’obsession et la répétition sempiternelle) : où trouver une “paroisse” , un lieu d’Eglise où 1.”soigner la raison” en se posant toutes les questions possibles…2. entendre l’annonce de la vraie Foi , appuyée et étayée sur suffisamment de documents de la Tradition et du Magistère bi millénaires pour être certain (ou presque!!!) qu’on ira au casse-pipe (martyre pour les gens biens) vraiment par Amour de Dieu ..et pas pour les simagrées, simulacres et substituts plus ou moins minables et véreux qui en tiennent lieu depuis un demi siècle( droits de l’homme, liberté, dignité, respect, tolérance, oecuménisme etc )
    Où trouver l’exercice d’un sain pluralisme ” humain” … et en même temps l’élévation verticale en flèche, en saillie, en sursaut, en élan , en ferveur, en ardeur…vers la Trinunité Sainte et Vérité Absolue et Félicité transcendantes???

    Si cela n’existe pas, faisons le ! Car on asphyxie ici !

  2. jeffmoveone dit :

    @soha:Croyez vous cher Soha que votre probleme est nouveau? Croyez vous qu’au début du christianisme vos réflexions n’existaient pas?Face à la torture et à la mort les premiers chretiens se livraient ils avec un fideisme torve et tordue?Je ne le pense pas.Que pouvaient ils penser quand ils voyaient leur sort inexorablement voué à la mort et le monde qui les entourait les montrer du doigt en se moquant? Et pourtant qu’est ce qui pouvait les inciter à la joie en se sachant condamner? Je pense que l’Esprit Saint soufflait vraiment trés fort sur ces ames humbles.Ils etaient habités d’une certitude absolue :Jesus est la Voie la Verité et la Vie.La foi est aussi une question de volonté.Elle n’est pas toujours sensible.On se sent paumé , hésitant, pris dans des tourbillons contradictoires qui pertubent notre raison et l’on se sent vide.Tout cela est vrai.Mais j’ai une phrase de Jésus qui me revient à chaque fois que je ne suis plus sur de rien : Mes brebis reconnaitront ma Voix.C’est pourquoi il est necessaire de lire et relire les Evangiles ainsi que les actes des apotres qui apportent un complément et de prier prier prier.

  3. Marie Juste dit :

    @soha: bienheureux SOHA! (Si cela n’existe pas, faisons le !)
    SOYONS LE plutôt! ne le penses tu pas? il ne s’agit pas de faire des disciples, mais d’être! in Christo!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »