Enseignement catholique

Pour un journal estudiantin catholique, le “mariage” gay est « un droit civique fondamental »

Commentaires (2)
  1. soha dit :

    voilà la conséquence logique de la “dignité” de la personne humaine..A la messe nous nous proclamons( action de grâce!!!) créés avec dignité et recréés (“sauvés”) en une plus grande et admirable dignité encore..Mais cela n’implique pas que n’importe quel “fait humain” ( acte de l’homme / acte humain, à distinguer) soit digne..
    une des ambiguïtés soulignées déjà ..
    le Sublime Sacrifice (1) offert par le Christ en ses “mains vénérables”( canon) est lui aussi abîmé et vulgarisé, des pognes non consacrées empoignant le Corps du Christ à qui mieux mieux pour se l’enfourner dans des tronches souvent non confessées…..quelle différence?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »