Enseignement catholique

Home-Schooling catholique : une controverse catho-catho aux États-Unis

Commentaires (4)
  1. Delamour dit :

    Je crois tout simplement qu’il s’agit de ces débats-perte-de-temps… Bien que la réflexion du président ad interim de HLI me semble juste, je crois qu’il n’est guère besoin d’aller chercher l’argument de la dichotomie monde réel/monde idéal. La position de l’évêque et de ce Stravinsky relève tout simplement d’une ecclésiologie tordue. Quand ils parlent de l’Eglise, à qui pensent-ils? Comment considérer que les écoles catholiques font partie intégrante de la vie du diocèse et pas les familles chrétiennes? Et puis l’argument de la défiance envers l’Église est une pétition de principe car il ne me semble pas, à la lecture de votre article, que les parents aient interdit à leurs enfants d’aller à la messe, ou aient interdit à l’évêque de venir célébrer chez eux. Le fait qu’ils lui aient envoyé une invitation est même signe de communion dans la diversité; occasion manquée au nom d’une communion-uniformisation… DOmmage!

    1. Americatho dit :

      Je préscise que non seulement les enfant vont à la Messe dans une paroisse diocésaine, mais les parents aussi !

  2. btk dit :

    je viens de changer de paroisse, et la nouvelle se situe justement au Texas ! si je fus heureusement surprise par le grand nombre de fideles assistant a la Messe, l’Eglise est pratiquement pleine a toutes les celebrations dominicales, la plupart des paroissiens communient et s’agenouillent !!! – et il y a une grande ferveur,
    je fus quand meme surprise de voir – outre les ‘deacons’ – des paroisiennes, tous les dimanches, distribuer la Sainte Eucharistie (cf. Vatican-Redemptionis Sacramentum : ‘- 158 – En effet, le ministre extraordinaire de la sainte Communion ne peut donner la Communion que dans le cas où le prêtre ou le diacre font défaut, lorsque le prêtre est empêché à cause d’une maladie, du grand âge ou pour un autre motif sérieux, ou encore lorsque le nombre des fidèles qui s’approchent de la Communion est tellement important que cela risquerait de prolonger la célébration de la Messe d’une manière excessive.[259] À ce sujet, on considère néanmoins que le fait de prolonger brièvement la célébration, en tenant compte des habitudes et du contexte culturel du lieu, constitue une cause tout à fait insuffisante.’)
    le cure, 40 ans env., de la paroisse est surement plein de bonnes intentions.. .
    surprise moins agreable pour moi : la messe en latin du mardi matin, que j’esperais tellement, n’existe plus…. le cure etait un peu embarasse, mais n’a pu (?) expliquer la raison, etant en charge de la paroisse que depuis le mois d’octobre dernier
    par contre, le mardi est consacre a l’Adoration du Saint Sacrement, toute la journee, et il y a du monde en permanence ; le rosaire est recite avant toutes les messes du matin, et il y a un Rosaire hebdomadaire de 40 min avant la messe du samedi ; priere ou chant a Marie en general en fin de messe, mais omission de la priere a St Michel Archange..
    je connais une famille de 8 enfants ; la maman assure l’ecole a la maison ; ces parents y tiennent absolument d’abord car ils sont de sensibilite FSSPX, ensuite la maman travaille a mi-temps ; effectivement, emmener les enfants dans l’ecole de son choix, a proximite ou un peu trop eloignee, plus le cout des ecoles catholiques peuvent motiver ce choix
    (il est assez frequent au moins dans cette partie du Texas que des eglises evangeliques aient leurs propres ecoles, contigues au ‘temple’.. c’est peut-etre culturel, il faudrait l’avis d’un vrai Texan)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »