Médias et journalistes catholiques

Mgr Chaput et la question de la communion des politiciens catholiques

Commentaires (4)
  1. soha dit :

    quand on fricote avec l’ONU au plus haut niveau sans “crier sur les toits” ce que Notre Seigneur nous dit tout bas…quand on accord e tout bas (certains confessionnaux) ce qu’on proclame tout haut, quand on dialogue tous azimuts etc etc…on n’a guère d’autre solution que le “dialogue individuel ” décidé par position “collectiv(ist)e”

    pendant ce temps les exemples donnés entraînent les ruines humaines , naturelles et surnaturelles….. chez les plus humbles, les plus obscurs, les plus fragiles…

    “chez nous” qui avons eu des catholiques comme chefs d’état ( Pétain, De Gaulle, Pompidou, Giscard, Chirac, Charkoko…sans parler de l’in extremis extrémisé Mythe errant) qu’est-ce que cela a donné …

    Il est à craindre que l’absence de considérations “institutionnelles” (1) et l’individualisme personnaliste de la perspective ne nous avancent guère.

    Un ruiné qui ne se relève toujours pas, malgré les grâces de Dieu

    (1) les conséquences désastreuses d’un siècle et demi de ralliements désastreux..

  2. Thierry dit :

    Comme toujours avec lui tout est dit!Simplement et clairement,Deo gratias!

  3. Bouge Jean-Francois dit :

    Communier malgré les avertissements donnés par les eveques est un peché mortel.

  4. Struyven dit :

    Il est un fait que les politiciens ou tout autre, qui occupe une position déterminante dans les lois d’un pays, quel qu’il soit, s’il s’oppose à la Parole de Dieu “Tu ne tueras point” en acceptant la loi acceptant l’avortement, se met hors Eglise, et hors Communion.
    Ceci n’est pas valable seulement pour les personnes précitées. C’est valable pour tout chrétien en état de “péché mortel” on l’oublie trops souvent.
    La communion au corps et au sang du Christ est une grande grâce, reçue le coeur pur et contrit. Mais peut-être également notre “condamnation” dans le cas contraire. Le sacrement de réconciliation existe justement afin que celui qui a “tombé” se relève avec la ferme intention de changer sa vie, ses actes, ses propos, etc…à l’image du Christ.
    Le catéchisme de l’Eglise catholique est une mine d’or pour savoir où l’on se positionne tous. Ainsi que VERITATIS SPLENDOR qui rentre de plein pied dans notre vie de tous les jours. A lire…..

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »