Episcopats locaux

Mgr Mazzolari: le Sud-Soudan orphelin

Commentaire (1)
  1. Dans les années 1992-1995, nous avions obtenu de notre évêque, la célébration de la messe selon la forme,(devenue extraordinaire depuis)
    par un prêtre qui rechigner à exécuter la demande des fidèles, dont j’étais; et se plaignant de l’étroitesse de la marche devant l’autel, (puisqu’il allait être obligé de se positionner du côté inverse à ses habitudes) il me dit: Il faut faire quelque choses, afin que je ne me tue pas lors d’une chute possible en célébrant! Je lui avais répondu: Quelle plus belle mort, que de trépasser en célébrant,pour un Prêtre!
    Hé bien voilà un Prêtre qui meurt à ce moment précis, paix à son âme et union de prières pour lui et ses fidèles en deuil.

    Kephas.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »