Episcopats locaux

Mgr Mazzolari: le Sud-Soudan orphelin

Commentaire (1)
  1. Dans les années 1992-1995, nous avions obtenu de notre évêque, la célébration de la messe selon la forme,(devenue extraordinaire depuis)
    par un prêtre qui rechigner à exécuter la demande des fidèles, dont j’étais; et se plaignant de l’étroitesse de la marche devant l’autel, (puisqu’il allait être obligé de se positionner du côté inverse à ses habitudes) il me dit: Il faut faire quelque choses, afin que je ne me tue pas lors d’une chute possible en célébrant! Je lui avais répondu: Quelle plus belle mort, que de trépasser en célébrant,pour un Prêtre!
    Hé bien voilà un Prêtre qui meurt à ce moment précis, paix à son âme et union de prières pour lui et ses fidèles en deuil.

    Kephas.

Traduire le site »