Messages du Pape

Le but véritable de l’oecuménisme

Commentaires (5)
  1. Saffroy dit :

    Il est quand même désolant de constater que les évêques anglais traînent des pieds pour accueillir les anglicans qui veulent rejoindre l’ Eglise Catholique !
    Sont-ce des pasteurs à la recherche des brebis pour les ramener au bercail ou des ” fonctionnaires ” qui ne veulent pas être dérangés dans leur ” ministère ” habituel ?

    Ils en rendront compte au Seigneur.

    Le résultat est qu’ il faut désormais en référer directement à Rome par dessus la tête des évêques.
    Le principe de subsidiarité est bel et bien battu en brèche !

  2. Erasmus Minor dit :

    Ce que dit le pape est “Cela nous aide à fixer notre regard sur le but ultime de toute activité œcuménique : la restauration de la pleine communion ecclésiale au sein de laquelle l’échange mutuel des dons de nos patrimoines spirituels respectifs nous permet à nous tous d’être enrichis” et non ce que vous écrivez : attention de ne pas prendre vos erreurs pour des réalités !

    1. Vini Ganimara dit :

      Je lis bien que le but de l’oecuménisme est la restauration de la pleine communion ecclésiale. Je ne comprends pas où serait mon erreur.

  3. FredericW dit :

    Ce texte reflète bel et bien le nouvel œcuménisme, et non le seul vrai œcuménisme sur deux points : En effet, le Pape mentionne “la restauration de la pleine communion ecclésiale”. Cette phrase est ambigüe. Quelle communion ecclésiale? La communion catholique? Ou bien celle d’une Église supérieure qui engloberait toutes les confessions chrétiennes, comme le croient certains modernistes?
    Cette ambigüité est caractéristique du faux œcuménisme (on joue la dessus pour ne pas dire une hérésie formelle, mais pour ne pas blesser l’hérétique non plus, le “subsistit in” en est l’exemple parfait).

    Le deuxième point tient dans l’expression : “au sein de laquelle l’échange mutuel des dons de nos patrimoines spirituels respectifs nous permet à nous tous d’être enrichis”. La encore, il s’agit du nouvel œcuménisme, qui prétend que l’on peut s’enrichir grâce aux autres religions. La religion catholique est pourtant parfaite, c’est à dire qu’elle dispose de tout les moyens pour arriver à sa fin. Elle ne peut pas être enrichie des fausses religions, sinon cela voudrait dire qu’il lui manquais quelque chose.

  4. Kris Vancauwenberghe dit :

    “Benoît XVI leur a demandé

    « d’être généreux dans la mise en application de la Constitution apostolique Anglicanorum Coetibus».”

    Application large et généreuse? On connaît…

    Ces épiscopats modernistes jusqu’à la moëlle sont irrécupérables. Ce qu’il faut, c’est les destituer et le remplacer.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »