Dialogue interreligieux et oecuménisme

Retour sur la question de Nostra Aetate et de la double alliance

Commentaires (3)
  1. Erasmus Minor dit :

    Une réponse rapide sur un point de détail concernant Pie X : que l’Eglise ait considéré que la vie personnelle, la vie de foi de Pie X soit un exemple, fort bien. En déduire que son gouvernement l’est, certainement pas. Ce pape fort ignorant ne comprenait pas grand chose aux débats sur l’établissement du texte biblique (on peut sincèrement se dire qu’il n’aurait pas souscrit à Divino afflante Spiritu sans parler de Dei Verbum) ni aux questions d’archéologie biblique.
    Quant à Pie IX, c’est une sorte de condottiere qui a raté sa vocation. Au lieu de négocier, il a vociféré : le résultat a été vraiment catastrophique.
    Pour le reste, je répondrais plus longuement dans quelques heures.

  2. Roger le Masne dit :

    Je ne réponds pas directement à la question, mais je voudrais savoir qui parle en disant « Je ». Est-ce Jeanne Smits, car après ces « Je » il n’y a pas de signature.
    D’autre part je suis surpris que vous publiiez des textes aussi agressifs, voire aussi peu charitables que les suivants : « êtes vous mal intentionné ou ignorant ?… ne faites pas semblant de ne pas comprendre…. (pontificats de) Pie IX ou Pie X, deux pontificats lamentables, parmi les pires qu’on puisse imaginer. »
    Je ne pense pas que l’on puisse discuter avec des personne disant des choses pareilles, avec si peu de nuances. Pour ma part je n’aurais pas publié cela, mais peut-être ne pouvez-vous faire autrement.
    Quant au fond, abolition, non abolition d’un testament par l’autre, double alliance, c’est une question trop délicate pour être traitée en trois lignes. J’ai des documents sur le sujet du cardinal Daniélou, du Père Raymond Tournay, du Père André Feuillet, si je me souviens bien , qu’il faudrait que je retrouve et étudie, textes qui montrent en tout cas que la question n’eest pas aussi simple ni évidente que ce qui apparaît, semble-t-il, dans les dialogues ( ?) que vous nous envoyez

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »