Dicastères

Le cardinal Tauran parle d’Assise (2)

Commentaires (2)
  1. L. Chéron dit :

    Votre dialectique antitauranienne aboutit à des propositions insoutenables. Parce qu’aucun chrétien ne pourrait -en principe – contester tel précepte moral, voie précisément tel enseignement biblique, rappeler ceux-ci serait inutile ? On se demande alors pourquoi dans les églises on prêche et on lit l’Ecriture.

  2. Ghalloun dit :

    Je pense que le mot important est “tenté”, car c’est bien de tentation qu’il s’agit ici. Le cardinal Tauran donne des élements accessibles à la raison pour chasser la tentation de la loi du Talion. Il aurait pu aussi citer le Notre Père.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »